Samedi 4 avril 2020 | Dernière mise à jour 10:25

Canada Ils se font de la publicité sur le dos du coronavirus

Un concessionnaire a tenté un mauvais jeu de mots sur le virus pour vendre ses voitures. Il s'est platement excusé et amendé.

Mais qui a eu cette «brillante» idée?

Mais qui a eu cette «brillante» idée? Image: Capture d'écran

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L'épidémie de coronavirus bouleverse nos existences et tout le monde n'a pas encore eu le temps de s'adapter. On reçoit encore des mails publicitaires de loueurs de voitures nous apostrophant ainsi: «Vous prévoyez bientôt une autre virée en voiture?» Euh, non hélas. Ou des bandeaux nous vantant tous les avantages de collectionner des miles sur telle ou telle compagnie aérienne... Ô temps, suspends ton vol!

Mais ces exemples ne sont dus, on l'imagine, qu'à un manque de réactivité des entreprises pour changer leurs messages. Un concessionnaire de voitures au Canada, lui, a au contraire rebondi sur l'épidémie pour se faire de la pub. Il a publié, le 18 mars dernier dans un journal local une publicité disant: «Le Corolla virus est chez Toyota, on en a plein la cour». Jeu de mots évidemment entre ce modèle de la marque et le coronavirus.

«Mauvais goût»

Un opportunisme qui, évidemment, a très mal passé auprès des lecteurs, comme le racontent plusieurs sites, dont Le guide de l'auto. Le concessionnaire et le journal se sont évidemment excusés, mais dans un premier temps avec une formulation étrange: cette publicité serait, selon le concessionnaire due «à une erreur de communication entre notre entreprise et le journal». Avant de reconnaître que cette pub avec «ce titre de mauvais goût n'aurait jamais dû paraître». Le commerçant s'est alors engagé à faire un don à la Croix-rouge et à organiser des dons du sang.

Michel Pralong

Créé: 23.03.2020, 18h30

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.