Dimanche 21 octobre 2018 | Dernière mise à jour 11:27

Consommation Ils publient le meilleur du pire du suremballage

Emballer une canette de soda en aluminium ou une noix de coco dans... du plastique pour les vendre? Des distributeurs ont eu ces idées saugrenues. Et ce sont les consommateurs qui s'étranglent.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Vous aussi vous croquez allègrement dans des noix de coco pour en boire le lait, dans une banane sans en avoir retiré la peau ou dans une canette de soda sans l'avoir ouverte pour se délecter de son contenu? Comment ça, non?

Si tel n'est effectivement pas le cas, il semble donc complètement inutile d'emballer individuellement ces différents articles dans un film plastique. Pourtant, c'est bien à cette tâche que s’astreignent différents distributeurs. Après les animaux, entourés de plastique dans les océans de la planète, ce sont les consommateurs qui s'étranglent. Au figuré, eux, au moins.

Certains utilisent donc la formidable caisse de résonance que constituent les réseaux sociaux pour dénoncer certaines pratiques douteuses. Comme les comptes (Twitter, Instagram ou Facebook) Pointless Packaging (emballage inutile, en français), dont le site Web du Daily Mail s'inspire allègrement pour publier le meilleur du pire du suremballage. (Le Matin)

Créé: 16.04.2018, 15h43

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters