Mercredi 20 novembre 2019 | Dernière mise à jour 14:41

Buzz Une Anglaise dégommée pour crime de lèse-raclette

Les internautes ont tourné en ridicule une publication d’une raclette accompagnée de pruneaux ou de choux de Bruxelles.

Cette raclette très végétale est mal passée...

Cette raclette très végétale est mal passée...

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

On ne dénature pas la sacro-sainte raclette! Les adeptes du mythique plat sont manifestement chatouilleux: ils se sont défoulés sur Twitter sur une Anglaise qui a publié, samedi, des photos de sa toute première raclette.

On y voit différents types de fromage. Mais aussi des pruneaux ou abricots secs. Et une série de légumes mis à griller: choux de Bruxelles, choux romanesco, tomates, carottes, etc.

Et alors? Chacun fait ce qu’il veut, non? Manifestement pas… Les internautes ont massivement hurlé au sacrilège (et pointé le manque de charcuterie), relate le HuffingtonPost. Mais malgré l’avalanche de réactions, le tout est resté plutôt bon enfant: beaucoup se sont amusés à imaginer la première fois qu’ils croient découvrir un plat. Exemples.

Première fondue bourguignonne

Première pizza 4 fromages

Première choucroute

Premiers spaghetti bolognaise

Et premier bœuf bourguignon

L’Anglaise se sait désormais surveillée. Qu’elle fasse attention à ce qu’elle publie si elle découvre la fondue…

R.M.

Créé: 05.11.2019, 06h48

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.