Mercredi 22 janvier 2020 | Dernière mise à jour 21:30

Climat Le réchauffement rendrait les chevaux obèses

La hausse des températures entraînerait toujours plus de surpoids chez les équidés, avec de graves problèmes de santé à la clé.

Près d'un tiers des chevaux britanniques seraient en surpoids.

Près d'un tiers des chevaux britanniques seraient en surpoids. Image: iStock

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Parmi les conséquences du réchauffement climatique, en voici une inattendue: il rendrait les chevaux obèses, relate Slate.fr. Cette hypothèse vient de Gillies Moffat, directeur des services vétérinaires de la clinique Seadown, à Hythe, au sud-est de l’Angleterre, qui étudie le surpoids des équidés.

La logique? Des températures plus chaudes et humides favoriseraient la prolifération d’herbes, que les chevaux adorent. De gras pâturages qui repousseraient plus vite avec des animaux ingérant bien plus de nourriture que nécessaire.

Plausible? Cette thèse tombe en tout cas un an après une étude de la British Equine Veterinary Association basée sur un échantillon de près de 800 chevaux. Elle arrivait à la conclusion que près d’un tiers d’entre eux (31%) était en surpoids.

Risque de fourbure

Si l’hypothèse du spécialiste anglais reste à confirmer, le constat est de toute façon inquiétant. Chez le cheval, souligne Slate.fr, le surpoids entraîne surtout des risques de fourbure, une «maladie qui entraîne une diminution de la vascularisation des pattes et provoque une douleur incroyablement forte». Et les fourbures risquent ensuite de devenir chroniques et toujours plus difficiles à traiter voire d'entraîner la mort.

L’année dernière, note «The Independent», un autre vétérinaire britannique avait déjà tiré la sonnette d’alarme. Joe Mackinder avait expliqué au magazine «Horse ans Hound» que les chevaux qu’il traitait devenaient progressivement «de plus en plus gros».

R.M.

Créé: 04.12.2019, 06h43

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.