Lundi 9 décembre 2019 | Dernière mise à jour 05:47

Messagerie À la recherche de l'emoji du pardon

Des organisations finlandaises ont lancé un concours d'idées pour ajouter un symbole d'absolution à la liste officielle des émoticônes.

Pur l'instant, c'est cet emoji qui recueille le plus de commentaires positifs parmi les six qui ont déjà été proposés.

Pur l'instant, c'est cet emoji qui recueille le plus de commentaires positifs parmi les six qui ont déjà été proposés. Image: #forgivemoji

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Sur nos smartphones, on peut à peu près exprimer n'importe quel sentiment avec des emojis: la joie, la tristesse, la colère ou la surprise. En fait, des émoticônes, on en trouve pour presque tout. Du mojito au falafel, en passant par le slip et le kangourou (voire même le slip kangourou). Toutefois, il reste encore des lacunes, comme viennent de le constater des organisations religieuses et caritatives finlandaises: «Nous avons été surpris de réaliser que la liste officielle des emojis comprend des douzaines de chats différents et même deux dessins de zombies, mais il n'y en a pas pour exprimer le pardon», ont-elles déclaré.

Du coup, elles ont lancé un concours d'idées pour trouver la meilleure manière graphique d'exprimer la phrase: «Je te pardonne», rapporte le site Positive.news. Le groupe, emmené par l'Église évangélique luthérienne de Finlande (ELCF) a donc ouvert un site, forgivemoji.com, sur lequel tout un chacun peut venir proposer son idée d'ici le 15 novembre.

Pour l'instant, seules six ont été publiées sur le site. Celle retenue par ces organisations sera ensuite envoyée au consortium Unicode qui, une fois par année, décide des nouveaux emojis et en publie la liste, qui est communiquée aux fabricants de smartphones. Mais même si celui du pardon était choisi par Unicode, il pourrait ne pas arriver tout de suite, le processus de création d'un émoticône pouvant prendre deux ans.

Pour l'ELCF, ce concours d'idées est également un moyen de «promouvoir un message de paix et de compréhension mutuelle à travers le monde».

Michel Pralong

Créé: 26.09.2019, 13h40

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.