Mardi 26 septembre 2017 | Dernière mise à jour 21:34

Société Ils regrettent la course aux armes de Lego

Les jouets sont de plus en plus guerriers et les gentils Lego suivent la tendance, déplore une étude de l'Université de Canterbury.

Une part de plus en plus grande de jouets Lego représentent des scènes de violence.

Une part de plus en plus grande de jouets Lego représentent des scènes de violence. Image: Youtube

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Les Lego sont de plus en plus violents et les fabricants de jouets se sont engagés dans une course à l'armement pour capter l'attention des enfants à l'ère digital age, dénoncent des chercheurs de l'université de Canterbury, en Nouvelle-Zélande.

Ils montrent dans leur étude que la proportion de personnages guerriers, avec des armes, est de plus en plus grande dans les kits de la marque danoise. «Les produits Lego ne sont plus aussi innocents qu'ils ne l'étaient», explique le responsable de la recherche Christoph Bartneck.

La marque lancée en 1949 n'a fabriqué ses premières armes qu'en 1978 sous la forme de lances et de haches dans ses kits sur le thème du Moyen-Âge, rappelle le Guardian. Mais selon les chercheurs néo-zélandais, ce sont aujourd'hui 30% des produits Lego qui incluent des armes.

Par ailleurs, «il y a désormais 40% des pages de descriptions de produits qui décrivent des scènes de violence, dont des fusillades ou des menaces». Une tendance qui suit les loisirs pour enfants de manière générale. «Pour retenir l'attention des consommateurs, les fabriquants de jouets sont pris dans une course aux armes métaphorique», estiment les chercheurs.

A ce reproche, le porte-parole de Lego Troy Taylor répond que son entreprise continue de proposer des kits de construction. «Et pour ceux qui contiennent de la violence, eh bien le conflit fait partie intégrante du développement de l'enfant (...) On essaye toujours de mettre de l'humour pour désarmer ces représentations de conflits.» (Le Matin)

Créé: 23.05.2016, 14h55


Sondage

"Back to School", "Sale", etc.: l'anglais utilisé dans les magasins romands vous choque-t-il?




Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.