Samedi 6 juin 2020 | Dernière mise à jour 16:20

Coronavirus Dans ce restaurant, vos voisins seront des mannequins

Cet établissement américain va placer à sa réouverture des faux convives entre les vrais pour respecter la distance sociale. Amusant ou effrayant?

Les mannequins ont été habillés façon années 1940, pour recréer une ambiance d'après-guerre.

Les mannequins ont été habillés façon années 1940, pour recréer une ambiance d'après-guerre. Image: Instagram/The Inn

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Quand The Inn, restaurant de Little Washington, en Virignie, rouvrira ses portes au public le 29 mai prochain, il devra faire respecter les distances entre ses clients. Il ne pourra ainsi remplir que la moitié au maximum de ses places. Mais pour combler ces vides entre les tables occupées et pour aider aussi à garder cette distanciation sociale, cet établissement coté trois étoiles au Michelin a eu une idée: placer des mannequins sur les chaises vides.

«J'ai toujours eu un faible pour les mannequins - ils ne se plaignent jamais de rien et vous pouvez vous amuser à les habiller», a déclaré le chef et propriétaire de l'auberge et restaurant The Inn, Patrick O'Connell, cité sur CNN. Et pour les costumes, il a fait appel à un théâtre local, le Signature Theatre, qui a trouvé l'idée amusante. Il a été choisi de faire porter à ces mannequins, placés par couple, des vêtements des années 1940, pour recréer un climat d'après- guerre.

«C'est un film d'horreur?»

Selon CNN, l'établissement est connu pour être révérencieusement irrévérencieux, le code vestimentaire de la maison précisant notamment qu'il est interdit de venir dans la salle à manger «en bikini humide». Publiée sur le compte Instragram du restaurant, la photo semble pourtant avoir davantage fait peur que sourire. «C'est un film d'horreur en attente de tournage?», demande un Internaute? «Désolé, ça fiche la chair de poule», dit un autre. Il y en a tout de même un qui a trouvé un aspect pratique à la démarche: «Si l'on n'a pas réussi à avoir un rencart, peut-on manger avec l'un des mannequins?» demande-t-il.

Plutôt des pandas?

Voilà des compagnons de table fort sympathiques. Instagram/Maison Saigon

Si vous voulez plus rassurant, c'est à Bangkok qu'il faudra aller. La Maison Saigon, dans la capitale thaïlandaise, a choisi de mettre des peluches de pandas, une chaise sur deux. Là aussi cela aide à ce que les clients ne s'assoient pas trop près les uns des autres. Et cela fait de la compagnie plutôt agréable à ceux qui sont seuls.

Michel Pralong

Créé: 15.05.2020, 06h44

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.