Dimanche 15 septembre 2019 | Dernière mise à jour 09:45

Alaska Il retrouve une bouteille jetée à la mer il y a 50 ans

Un homme a retrouvé une bouteille échouée contenant la lettre écrite par un marin soviétique en 1969.

Image: Capture écran - Facebook

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le 20 juin 1969, un marin soviétique écrit une lettre qu'il place dans une bouteille en verre et jette à la mer.

Durant cinquante ans, celle-ci dérive dans les eaux du nord de l'océan Pacifique et finit par gagner le nord-ouest du continent américain avant de s'échouer sur une plage de l'Alaska.

Le 5 août 2019, un habitant de la région, Tyler Ivanoff, tombe dessus, par hasard et la rapporte chez lui pour tenter de déchiffrer le message.

Ne comprenant pas le russe, il poste une photo de la lettre sur Facebook et demande de l'aide pour la traduire.

La lettre mentionne l’équipage du Sulak, en Russie. Il s'avère qu'un navire-usine soviétique spécialisé dans la pêche et daté de cette époque porte ce nom.

Fier de sa découverte, Tyler Ivanoff a commenté: «Je voudrais saluer l’auteur et lui faire savoir que j’ai trouvé son message. Je compte bien le garder dans ma famille.»

Créé: 19.08.2019, 13h33

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.