Mercredi 20 novembre 2019 | Dernière mise à jour 15:38

Gourmandise Les Romands sont ceux qui craquent le plus pour le chocolat

Selon une étude mandatée par Maison Cailler, ce sont les Jurassiens qui sont les plus gourmands de chocolat devant les Fribourgeois et les Valaisans. Mais un tiers des Suisses avouent en consommer tous les jours.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Vous avez passé votre week-end de Pâques à vous empiffrer de petits oeufs et autres lapins en chocolat? Rassurez-vous, vous n'êtes pas seul(e) dans ce cas! En effet, avec 11,9 kg par habitant en 2012, notre pays est le plus gros consommateur mondial en la matière, selon les statistiques de Chocosuisse, la Fédération des fabricants suisses de chocolat. Et selon une récente étude de Maison Cailler, les Romands sont les plus gourmands!

La célèbre maison, basée à Broc (FR), a en effet initié, en collaboration avec l’institut d’études de marché Unico-first SA et l’Université des sciences appliquées de Zurich (ZHAW), une étude représentative dans les 26 cantons suisses. Il en ressort que ce sont les Jurassiens qui détiennent la palme de la gourmandise, devant les Fribourgeois et les Valaisans. Mais Neuchâtel et Vaud arrivent juste derrière, à égalité... A l'autre bout de l'échelle, ce sont les Zurichois qui sont les moins friands de choc.

Clivage entre Latins et Alémaniques

Selon cette même enquête, un tiers des Suisses mangent du chocolat au moins une fois par jour. Mais il existerait un «Schokoladegraben». En effet, les Romands et les Tessinois sont ceux qui préfèrent largement le chocolat noir, tandis que les Alémaniques, en particulier ceux de Suisse centrale, sont davantage séduits par la version au lait. Les Romands sont également ceux qui sont les plus ouverts aux saveurs surprenantes.

L'étude porte également sur la façon de grignoter le chocolat en société. Et elle révèle qu'être marié, en couple ou parent incite à s'adonner à la tablette brune. En effet, ils sont respectivement 33%, 31% et 30%, à avouer en consommer une à plusieurs fois par jour. Mais si les célibataires et divorcés en consomment moins, ils le préfèrent au lait, tandis que les veufs, eux, le choisissent plutôt noir.

On en mange le plus sur notre canapé le soir

En outre, pour 47% des sondés, le meilleur endroit pour consommer du chocolat est le canapé, même si 21% avouent aimer en grignoter partout et que 14% préfèrent craquer au travail.

Enfin, les trois régions linguistiques se rejoignent dans l'heure à laquelle ils fondent pour une petite douceur: entre 21h et 22h. C'est en effet le moment privilégié de la journée pour craquer, juste après la tranche 12h-13h. Un horaire qui coïncide avec le dessert et le café... A noter que les Romands se distinguent du reste de la Suisse en s'octroyant également une pause choc à l'heure du goûter. On est gourmand ou on ne l'est pas!

Créé: 05.04.2013, 07h10

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.