Mercredi 24 avril 2019 | Dernière mise à jour 00:15

En l'air Les serviettes coquines de Coca choquent les clients de Delta

Les passagers étaient encouragés à inscrire leur téléphone et à transmettre l'essuie-bouche à leur éventuel coup de cœur. Réactions outrées et contre-réaction tout aussi vive.

Le recto de la serviette distribuée sur les vols de la compagnie Delta avant que cette dernière ne décide de les retirer et de présenter ses excuses à ceux qui se sont sentis offensés.

Le recto de la serviette distribuée sur les vols de la compagnie Delta avant que cette dernière ne décide de les retirer et de présenter ses excuses à ceux qui se sont sentis offensés.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Ce devait être une campagne publicitaire originale et sympathique. C'est devenu le cœur d'une féroce polémique entre ceux qui se sont sentis offensés et ceux qui se sont sentis offensés par ceux qui se sont sentis offensés, relève Buzzfeed.com. Et tout ça pour de simples serviettes en papier Coca-Cola distribuées sur les vols de la compagnie nord-américaine Delta.

Le passager à qui était distribué l'essuie-bouche pouvait lire: «Parce que vous vous trouvez dans un avion rempli de gens intéressants et parce que... sait-on jamais». Sur l'autre surface de la serviette se trouvait délimité notamment l'emplacement pour inscrire son numéro de téléphone. Une fois transmis à l'être convoité, ce pouvait être le début d'une belle aventure, pensaient les marketeurs qui croyaient avoir été malins.

Mais faute d'avoir compris que la frontière entre ce qui se fait et ne se fait pas avait une nouvelle fois bougé, quelle ne fut pas leur surprise de subir via internet et les réseaux sociaux une avalanche de messages, d'abord scandalisés. Certains allant jusqu'à prétendre que l'opération se résumait à une honteuse promotion de l'infidélité, d'autres affirmant que cela pouvait être compris comme un encouragement au harcèlement sexuel.

Toujours est-il que face au bruit généré par la campagne, Coca et Delta se sont sentis un tantinet caqueux, au point de présenter leurs plus plates excuses. Delta précisant avoir pris la décision de retirer les honteuses serviettes.

Une fois cela fait, la tension n'est pas retombée pour autant, puisque les passagers offensés par les offensés ont fermement regretté les piteuses contritions de Coca et de Delta et réclamé le retour des serviettes à flirt. Une femme allant jusqu'à créer le hashtag #BringTheNapkinsBack!

Delta et Coca s'excuseront-ils d'avoir cédé? Le suspense est à l'évidence totalement insoutenable. (Le Matin)

Créé: 11.02.2019, 06h47

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.