Mardi 18 septembre 2018 | Dernière mise à jour 22:53

Suède Plutôt que son tatouage, elle préfère changer le prénom de son fils

Le tatoueur s'était trompé et avait encré «Kelvin» au lieu de «Kevin».

Sur le bras de cette mère suédoise, Kevin est devenu Kelvin par erreur.

Sur le bras de cette mère suédoise, Kevin est devenu Kelvin par erreur. Image: dr

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Il y a trois ans de cela, Johanna Sandström, une trentenaire résidente de Kyrkhult en Suède, a décidé de marquer durablement son amour pour son fils Kevin et sa fille Nova. Elle s'est donc rendue chez un tatoueur de la place pour lui demander de graver le prénom de ses enfants sur son bras. Tout c'est très bien passé, rapporte le quotidien régional Blekinge Läns Tidning, à un détail près: ce n'était pas «Kevin» qui s'est inscrit en lettres de feu sur son corps, mais «Kelvin».

«Mon cœur s'est arrêté»

«Mon cœur s'est arrêté et je me suis presque évanouie», raconte la maman. Ni une ni deux, elle est retournée chez le tatoueur qui a éclaté d'un rire sans doute gêné car il a bien dû reconnaître qu'il lui était impossible de revenir en arrière. Bon prince, ce dernier lui a proposé un remboursement et l'adresse d'une clinique à Växjö, compétente en matière d'effacement de tatouage.

Mais quand Johanna a appris que l'opération réclamait de multiples et pénibles traitements, la maman éplorée, en accord avec son mari, a choisi une toute autre approche: «Nous avons décidé de changer le prénom de notre enfant», dit-elle. Et ce qui fut dit, fut fait.

Kelvin, c'est bien finalement

«Je ne connaissais pas du tout le prénom "Kelvin". Lorsque j'ai réalisé que personne d'autre ne s'appelait ainsi à ma connaissance, ce prénom est subitement devenu unique pour moi. Et nous nous sommes mis à le préférer à "Kevin".»

La maman précise que son fils n'avait que deux ans lorsque le tatouage a été fait et ne se trouve pas avoir été affecté par le changement de prénom.

La famille Sandström s'enorgueillit de l'arrivée dernière d'un troisième enfant. Une fille nommée Freja. Bien évidemment, sa maman compte bien ajouter son prénom sur son corps. Mais, cette fois, Johanna prendra particulièrement soin de vérifier l'ébauche que le tatoueur présente toujours avant de faire son office. (Le Matin)

Créé: 17.05.2018, 15h50


Sondage

Nettoyez-vous l'écran de votre smartphone?




S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.