Dimanche 23 septembre 2018 | Dernière mise à jour 20:02

Insolite Les vilains s'élèvent contre l'élevage industriel

«Il est urgent de réduire notre consommation de viande.» Pour véhiculer leur message, la filiale française de l'association écologiste Greenpeace a réuni les méchants de la pop culture dans un trailer fictif.


Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Dark Vador, Alien, Voldemort, le Joker... La filiale française de l'association écologiste Greenpeace a réuni les grands vilains du 7e art dans le trailer d'un film fictif «Evil League: l'ultime menace» pour sensibiliser sur l’élevage industriel.

La vidéo se termine par le plan d'un homme, installé confortablement dans son canapé, qui dîne en regardant le trailer en question. Stupéfait, il lâche son repas, composé d’une pièce de bœuf.

Arrive ensuite le message de l'ONG sur fond d'images réalistes: «Un danger menace déjà notre planète. Et cette fois ce n'est pas du cinéma. L'élevage industriel entraîne déforestation, pollution des eaux et dérèglement climatique. Il est urgent de réduire notre consommation de viande.»

Ce n'est pas la première fois que l'ONG tente de passer un message auprès de la population de cette manière. En 2015, elle avait imaginé une parodie de «Game of Thrones» pour alerter sur la fonte des glaces.

(Le Matin)

Créé: 03.01.2018, 17h21

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters


Sondage

Nettoyez-vous l'écran de votre smartphone?




Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters