Lundi 30 mars 2020 | Dernière mise à jour 15:11

Drôle Un burger s'envolera vers la stratosphère

La marque de fast-food KFC s'est associée à la société aérospatiale privée World View pour envoyer un sandwich à une altitude comprise entre 11'000 et 50'000 mètres. Pourquoi?


Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Un burger de la chaîne de restauration rapide américaine KFC devrait embarquer le 21 juin prochain pour un voyage de quatre jours dans la stratosphère à une altitude comprise entre 11'000 et 50'000 mètres. Non, ce n'est pas une blague!

«Nous sommes ravis d’être les premiers à envoyer un sandwich au poulet croquant et épicé dans l’espace», s'est félicité Kevin Hochman, CEO de KFC USA.

Pour réaliser cette expérience, KFC s'est associée à la société aérospatiale privée World View. Afin que le burger puisse atteindre l'altitude souhaitée, cette dernière utilisera un grand ballon (voir le cliché ci-dessous).

«Mais plus sérieusement, nous sommes heureux de soutenir l’engagement de World View qui souhaite faire progresser la recherche spatiale», a confié l'Américain. En effet, à l'avenir, l'entreprise souhaiterait faire voyager des humains.

Opération Skyfall

Une expérience similaire avait déjà été réalisée, le 27 octobre 2012, par un groupe de 5 étudiants d’Harvard.

Ces derniers avaient lancé un ballon, rempli à l'hélium, auquel ils avaient attaché une GoPro, un téléphone HTC Rezound et un hamburger de la chaîne de fast-food b.good. Il avait atteint une altitude de 30'000 mètres.

Créé: 15.06.2017, 14h22

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.