Lundi 18 novembre 2019 | Dernière mise à jour 12:24

Intimité Que faire sachant que Google vous écoute

La société enregistre vos conversations à des fins commerciales. Voici comment écouter vos données et les supprimer.

Image: Laura Juliano

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Après avoir discuté avec votre collègue de votre envie de visiter Berlin, vous ouvrez votre smartphone et vous n'en croyez pas vos yeux. Vous êtes assailli de publicités pour des voyages et des hôtels dans la capitale allemande. Pourtant, vous en êtes certain, vous n'avez jamais tapé ce mot-clé dans la barre de recherche. À en croire que Google lit dans vos pensées.

L'explication est simple. Le géant américain vous a mis sous écoute. Et il ne s'en cache pas. Aussi surprenant que cela puisse paraître, tout est clairement est indiqué dans les conditions d'utilisation. Ces centaines de lignes en petits caractères, sans illustrations, qu'on jurerait conçues pour que personne ne fasse l'effort de lire.

Son argument? Mieux vous connaître pour rendre ses produits plus adaptés à vos besoins. Résultat, les publicités se calent sur vos conversations privées. Certains Youtubeurs se sont amusés à tester l’intelligence artificielle du moteur de recherche en répétant plusieurs fois le même mot à voix haute avant de naviguer sur le web. Le résultat est frappant.

Découvrez vos propres enregistrements

Google a peut-être capté certaines séquences vocales à votre insu. Pour autant que vous n'ayez pas désactivé l'option vocale. Si tel est le cas, ces enregistrements sont stockés sur le serveur. Vous pouvez y accéder en cliquant ici. Et les supprimer. Mais, rien n'indique que Google ne va pas les conserver malgré tout. Pour désactiver l'option, c'est ici.

Au delà des nombreux problèmes éthiques que pose cette pratique au détriment de la sphère privée, elle comprend des risques. Non négligeables. Par exemple, en cas de piratage de votre ordinateur, des malfaiteurs pourraient utiliser ces enregistrements contre vous. Et si vous en veniez à avoir des problèmes avec les autorités, songez-y à deux fois. La balance pourrait bien être Google!

Créé: 21.04.2019, 15h19

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.