Lundi 6 avril 2020 | Dernière mise à jour 19:55

Réaction Jackie Chamoun ne regrette pas son calendrier sexy

La skieuse libanaise, engagée à Sotchi, a beaucoup fait réagir dans son pays après la diffusion d'une vidéo la montrant seins nus lors d'une séance photo. Elle s'explique.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

En duplex depuis Sotchi pour le Petit Journal de Canal+ lundi soir 17 février, la skieuse libanaise Jackie Chamoun, qui a défrayé la chronique la semaine passée pour avoir participé à une séance photo quasi nue destinée à un calendrier, est revenue sur ce qui est devenu une véritable affaire au Liban.

«J'ai essayé de mettre de côté cette histoire et de rester concentrée sur l'entrainement. Cela m'a affecté et surprise mais je suis restée dans ma bulle», explique Jackie Chamoun, qui prendra le départ du slalom vendredi. «J'ai été surprise par des articles au Liban qui ont montré ces images et qui expliquaient qu'une personne comme moi ne méritait pas de représenter le Liban. Je comprends les personnes conservatrices, on a pas tous le même point de vue.»

Des excuses sur Facebook

La skieuse libanaise, résidente à Genève, s'était excusée sur Facebook. Elle raconte l'avoir fait de manière naturelle. «Au fond de moi, je sais que je n'ai rien fait de mal. Je ne regrette pas le calendrier, ces images ne devaient pas sortir car c'était pendant le making-of. Maintenant, j'essaie juste d'oublier cette histoire et de me concentrer du mieux possible.»

Pour conclure, Yann Barthès lui laisse carte blanche pour adresser un message à ses compatriotes libanais. «J'aimerais remercier tous les Libanais qui ont crée ce mouvement populaire et solidaire pour m'aider à surmonter cette épreuve. C'est grâce à eux que je suis restée forte et cela m'a donné du courage pour continuer à m'entraîner (...) Cela a tout changé pour moi», conclut Jackie Chamoun.

Une campagne de soutien «I am not naked» a été lancée mercredi 12 février afin de protester contre l'attitude des autorités à l'égard de la slalomeuse de 22 ans.

Créé: 18.02.2014, 09h12

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.