Vendredi 20 octobre 2017 | Dernière mise à jour 16:07

Voile Alan Roura: «J'étais à la bagarre du début à la fin»

Le skipper genevois a retrouvé la terre ce lundi, après plus de 105 jours de mer. Retour en paroles et en images sur son arrivée aux Sables-d'Olonne.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Douzième du Vendée Globe 2016/17, Alan Roura a eu un parcours émaillé d'incidents: perte de ses fichiers météos pendant la traversée du Pot au Noir, problème de fixation de son safran tribord dans les mers du sud, rupture de son safran tribord dans le Pacifique, nombreux passages de cargos...

«Il y a une part de peur, mais au moins j'aurai fait un beau Vendée Globe. Je me serai battu du mieux que je pouvais. Je peux rentrer la tête haute», avait-il déclaré quelques jours avant son arrivée.

«J'y ai toujours cru. Je savais que j'irais jusqu'au bout de l'aventure, a-t-il lâché ce lundi à la RTS. Je n'ai à aucun moment lâché l'affaire. Je suis parti le couteau entre les dents, et suis arrivé le couteau entre les dents. J'étais à la bagarre du début à la fin. Parce que j'avais un vieux bateau, et parce que j'ai dû choisir d'autres options sur le plan stratégique. J'ai dû me surpasser sans cesse.»

Le Genevois se disait bluffé par l'accueil qui lui a été réservé aux Sables-d'Olonne. «C'était assez spectaculaire. Il y avait beaucoup de monde, notamment dans le chenal. Entre ça et la fatigue accumulée, je suis un peu dans les vapes», a-t-il même avoué, avant de confirmer ses intentions pour la prochaine intention: «Je compte bien reprendre la mer pour le prochain Vendée Globe en 2020. Mais avec un bateau plus récent afin de viser plus haut dans le classement.» (Le Matin)

Créé: 20.02.2017, 15h56


Sondage

La Suisse affrontera l'Irlande du Nord en barrages. Va-t-elle se qualifier pour la Coupe du monde?



Les chroniqueurs du Matin Dimanche

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.