Lundi 16 décembre 2019 | Dernière mise à jour 13:52

Motocross 30'000 spectateurs et un Seewer poissard

Victime d'un ennui électrique, le pilote zurichois n'a pas pu confirmer ses bonnes disposition lors de la seconde course du GP de Suisse, dimanche.

Jeremy Seewer s'est tout de même fait plaisir devant une foule acquise à sa cause.

Jeremy Seewer s'est tout de même fait plaisir devant une foule acquise à sa cause. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le troisième GP de Suisse de la nouvelle ère, sur le terrain de Frauenfeld-Gachnang (TG), a rassemblé 30'000 spectateurs ce dimanche. Dominateur du championnat du monde MXGP, le Néerlandais Jeffrey Herlings (KTM) a remporté les deux manches du jour dans la catégorie-reine, augmentant ainsi son avance au classement général du championnat (58 points, par rapport à la star des stars, Antonio Cairoli).

Brillant cinquième de la première course du jour, le Zurichois Jeremy Seewer (Yamaha) a malheureusement connu un souci à mi-course dans la seconde manche, alors qu’il se battait encore dans le groupe de tête: «Un souci électrique, la moto s’est arrêtée et je n’ai réussi à la remettre en marche qu’après une bonne minute.» Il termine finalement 16e, un rang devant le Vulliérain Valentin Guillod (KTM), qui rêvait d’un top 15 ce week-end: «Pas très content de moi. En première manche, je n’ai pas réussi un bon départ, puis je me suis crispé», précise le Romand, diminué physiquement ces dernières semaines (surplus d’acidité gastrique).

Créé: 19.08.2018, 19h09

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.