Mardi 18 juin 2019 | Dernière mise à jour 15:45

Automobilisme Au Français Pagenaud les 500 miles d'Indy

Simon Pagenaud (Penske) est devenu le premier Français à remporter les mythiques 500 miles d'Indianapolis depuis Gaston Chevrolet en 1920.

Le Français et sa Penske.

Le Français et sa Penske. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le champion IndyCar 2016, qui a remporté le Grand Prix d'Indianapolis mi-mai et signé la pole position des 500 miles, a devancé sur la ligne deux anciens vainqueurs de l'épreuve, l'Américain Alexander Rossi (Andretti) et le Japonais Takuma Sato (Rahal Letterman Lanigan). «C'est difficile à croire, la course était tellement intense, a commenté le vainqueur sur le podium. On a mené la plus grande partie de la course, la voiture était parfaite, les étoiles se sont alignées. C'est un rêve devenu réalité! Je ne pensais pas y arriver mais j'ai certainement tout fait pour.»

Pagenaud, qui avait opté pour une stratégie agressive, a mené en tout 116 tours sur 200 mais la victoire s'est jouée sur le fil. Au 178e tour, Rossi doublait le Français, qui risquait qui plus est de manquer d'essence pour finir la course, mais deux accidents successifs provoquaient un drapeau rouge deux tours plus tard.

99 ans après Chevrolet

Le succès devait donc se jouer dans les vingt dernières boucles. Après cette interruption, Rossi et Pagenaud n'ont cessé de se dépasser mutuellement, jusqu'à ce que le pilote de Penske, l'écurie historique de l'IndyCar, prenne un avantage décisif à deux tours de l'arrivée.

Grâce à cette victoire, Pagenaud s'offre également la tête du championnat avec un point d'avance sur son équipier américain Josef Newgarden. A l'origine de l'accident du 178e tour, l'autre Tricolore Sébastien Bourdais (Dayle Coyne) a été contraint à l'abandon.

Le pilote poitevin est le premier Français à remporter les 500 miles d'Indy depuis 1920. Cette année-là, un certain Gaston Chevrolet, né en France de parents suisses, donc considéré comme un vainqueur français, avait triomphé. (nxp)

Créé: 26.05.2019, 22h29

Les chroniqueurs du Matin Dimanche


Sondage

Président de NE Xamax, Christian Binggeli a-t-il eu raison de ne pas demander l'Europe?



Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.