Lundi 23 septembre 2019 | Dernière mise à jour 20:00

Athlétisme Isaac Makwala: «Aucun docteur ne m'a examiné»

Le coureur botswanais, un des favoris du 200m et du 400m, s'est vu refuser l'accès au Stade olympique de Londres en raison d'une suspicion de gastro-entérite. Il dénonce cette interdiction.

En vidéo: le moment où Isaac Makwala se fait refuser l'accès au Stade olympique de Londres.
Vidéo: YouTube

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La Fédération internationale d'athlétisme (IAAF) a indiqué qu'elle avait retiré le Botswanais Isaac Makwala de la finale du 400m des Mondiaux mardi soir à Londres sur décision du délégué médical après un diagnostic de maladie infectieuse.

Pour la même raison, a précisé l'IAAF dans un communiqué, Makwala n'avait pas été autorisé lundi à prendre le départ des séries du 200m, dont il détient la meilleure performance mondiale 2017 (19''77).

En quarantaine jusqu'à ce mercredi

«En vertu des règlements de l'Agence publique de santé (PHE), il a été demandé que Makwala observe une période de quarantaine de 48 heures, qui prendra fin mercredi 9 août à 14h00», a rappelé l'IAAF. Agé de 30 ans, Makwala pourra ainsi participer au relais 4x400 m dont les séries sont programmées samedi.

La PHE avait confirmé mardi après-midi qu'une trentaine de cas de gastro-entérite, dont neuf en cours, avaient étaient signalés ces derniers jours dans un hôtel officiel qui accueille des délégations participant au Mondiaux.

«Le norovirus (cause la plus courante de gastro-entérite et de diarrhée) a été identifié dans deux cas après analyse», avait précisé le Dr Deborah Turbitt, directrice de la PHE. Selon l'Agence de santé publique, le «norovirus est pénible mais se soigne en un ou deux jours par l'absorption abondante de liquides».

«Quelque chose de louche se passe ici»

Le problème, c'est que mardi soir, sur le plateau de la BBC, plusieurs personnes ont nié ces informations, à commencer par Falcon Sedimo, directeur exécutif de la Commission nationale sportive du Botswana: «Il n'y a pas eu de test, il existe simplement une présomption depuis qu'on connaît l'existence de ce virus et qu'Isaac en présente des symptômes. Il n'y a pas eu non plus de communication médicale. On a découvert dans les médias qu'il ne pourrait pas courir la finale.»

S'il est bien passé au centre médical lundi soir, Makwala a assuré hier dans un communiqué publié sur sa page Facebook ne pas être malade et ne pas avoir passé d'examen médical. «Badman» a expliqué comment on lui a refusé l'accès au site de compétition: «Je suis arrivé au stade aujourd'hui (mardi) prêt à courir, mais je suis tombé dans un piège qui avait été tendu et me suis fait refuser l'entrée (au fait, c'est une décision du Gouvernement, pas de l'IAAF). Nous nous sommes battus toute le journée pour la vérité, mais en vain. Je maintiens toujours que je ne suis pas malade et que je n'ai jamais été examiné par le moindre docteur.»

Makwala a conclu: «Je n'aurais jamais pensé regarder cette finale devant la télé. Quelque chose de louche se passe ici. On m'enlève la chance de gagner deux médailles. Mais je vais revenir au sommet.»

Créé: 09.08.2017, 12h01

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.