Vendredi 16 novembre 2018 | Dernière mise à jour 11:00

Surf La jolie Française Maud Le Car aime le côté sexy du surf

La surfeuse de bientôt 24 ans se livre sans fard dans une interview accordée à «L’Équipe». Et elle s'affiche sur son compte Instagram.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

La surfeuse française Maud Le Car, née sur l'île antillaise de Saint-Martin il y a bientôt 24 ans, a réalisé un superbe début de saison, en remportant les deux premières épreuves de World Surf League (WSL), à Huntington (Californie) et à Netanya (Israël).

Dans une interview accordée à L’Équipe, elle se livre sans fard sur l'image sexy qu'on leur colle, à elle et ses congénères. «Le surf, encore plus que les autres sports, met les corps des athlètes en valeur, puisque nous passons tout notre temps en maillot ou en combinaison qui moule nos formes. Donc forcément, quoi qu’on en dise - et les avis sont partagés -, le coté sexy est présent dans le surf.»

Et d'ajouter: «Après, je pense que c’est une question de personnalité. Le plus important, à mon sens, est de rester soi-même et de faire ce qui nous met le plus à l’aise. Car la priorité, c’est quand même le surf!»

En attendant, Maud Le Car alimente régulièrement son compte Instagram avec des images qui, justement, mettent son corps en valeur. Et personne ne s'en plaindra.

Maud Le Car en action:

(Le Matin)

Créé: 12.02.2016, 09h54

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.