Mercredi 14 novembre 2018 | Dernière mise à jour 11:50

Marathon Maja Neuenschwander réalise un record à Berlin

Maja Neuenschwander a pulvérisé le record de Suisse du marathon en prenant la 6e place à Berlin en 2h26'49.

Maja Neuenschwander finit 6e au marathon de Berlin.

Maja Neuenschwander finit 6e au marathon de Berlin.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

La Bernoise a amélioré de 55 secondes la marque que détenait depuis 21 ans la regrettée Franziska Rochat-Moser.

Neuenschwander (35 ans) a réalisé une performance de choix, dans la continuité de sa victoire à Vienne en avril dernier. C'est la deuxième fois qu'elle passe sous le seuil psychologique des 2h30'. Elle avait largement en poche depuis le printemps les minima olympiques pour Rio (2h33') et a pu évoluer l'esprit libre. Elle a battu son record personnel de trois minutes et terminé deuxième Européenne, juste derrière la Néerlandaise Andrea Deelstra. La victoire est revenue à la Kényane Gladys Cherono, auteure du septième temps de l'histoire en 2h19'25, et qui a devancé l'Ethiopienne Aberu Kebede (2h20'48).

Maja Neuenschwander avait préparé son coup avec minutie, renonçant aux Championnats du monde à Pékin le mois dernier pour mieux chasser le chrono. Elle sort de deux stages en altitude, en Engadine, où tout s'est déroulé comme prévu. «Je n'ai jamais été blessée», avait-elle précisé avant la course.

Depuis sa 9e place aux Championnats d'Europe 2014 à Zurich, la protégée de Sandra Gasser a clairement franchi un palier. Sa régularité et sa science de la course ont fait merveille à Berlin. Douzième à mi-parcours, elle est remontée au fil des kilomètres pour parcourir la deuxième moitié 19 secondes plus vite.

Cinquième marathon

Même si elle détient désormais le record national, Neuenschwander n'est pas pour autant la Suissesse la plus rapide de tous les temps. Franziska Rochat-Moser, gagnante à New York en 1997, a couru en 2h25'51 à Boston en 1999. Mais cette marque, qui a longtemps fait office de record de Suisse, a été effacée en mars dernier par Swiss Athletics en raison du profil non conforme de Boston. Depuis lors, le temps de 2h27'44 qu'elle avait signé en 1994 à Francfort tenait lieu de record.

Chez les hommes, Christian Kreienbühl s'est également qualifié pour Rio en faisant voler en éclats son record personnel. En 2h13'57, le Zurichois a fini 3 secondes sous les minima olympiques grâce à un finish ébouriffant (3'03 pour le dernier kilomètre). L'athlète du TV Oerlikon s'est classé 18e. Le Bernois Adrian Lehmann a également fait bonne figure en prenant la 23e place en 2h15'08, record personnel là aussi.

Le Kényan Eliud Kipchoge (30 ans) s'est imposé en 2h04'00, meilleure performance mondiale de l'année. Il remporte son cinquième marathon en six courses sur la distance. Cet ancien spécialiste de la piste, champion du monde du 5000 m en 2003 à Paris, est un phénomène de longévité et de régualarité dans un milieu où tout change très vite. Malgré des problèmes de chaussures (semelles intérieures sortantes), il s'est envolé au 32e km pour l'emporter devant son compatriote Eliud Kiptanui (2h05'21) et l'Ethiopien Feyisa Lelisa (2h06'57).

Kipchoge est considéré comme le meilleur marathonien actuel, même s'il n'a pas battu le record du monde établi l'an dernier à Berlin par son compatriote Dennis Kimetto (2h02'57).

Quelque 42'000 coureurs pris part à l'événement. (si/nxp)

Créé: 27.09.2015, 12h02

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.