Jeudi 15 novembre 2018 | Dernière mise à jour 11:32

Athlétisme Wanders se forçait à dormir pendant les cours

Le recordman d'Europe du 10km ne cache pas son obsession «historique» de la course à pied.

Julien Wanders a disputé son premier grand championnat international sur piste cet été à Berlin.

Julien Wanders a disputé son premier grand championnat international sur piste cet été à Berlin. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

La tirade va donner des sueurs froides aux enseignants mais elle illustre bien la relation obsessionnelle de Julien Wanders avec la course à pied. Sur son compte Instagram, le Genevois de 22 ans confie qu'il était très loin d'être un élève modèle.

«Les deux dernières années de collège, il m'arrivait de sécher les cours pour aller à l'entraînement. J'étais déjà très concentré et déterminé. Quand j'étais en classe, j'essayais de dormais pour récupérer de mon entraînement», écrit l'athlète depuis Iten (Kenya) où il vit et s'entraîne la plupart du temps.

Voir cette publication sur Instagram

In the last 2 years of High School, I used to skip classes to go for training sometimes. I was already very focus and very determined. When I was in class, I tried to sleep to recover from my training. Then, I started University because my parents wanted me to have something else than athletics in my life. I went there for one week, wondering myself what I was doing here. I immediately stopped. I was not happy, all I wanted was to train and invest 100% in running. My parents understood and supported me in my choice. If you want something in life, don't stick to what the society wants you to do. Do whatever makes you happy. Your family and friends will understand. #chooseyourlife #happyman #lovemyjob #running ???? @guillaumemegevand

Une publication partagée par Julien Wanders (@julien_wanders) le

S'il voyait plutôt les cours comme un obstacle à sa progression, Wanders a tout de même découvert «l'entraînement à la kenyane» grâce à un travail de maturité sur le sujet lors de sa dernière année d'étude.

Sa brève expérience à l'Université renforce encore sa vocation pour la course à pied. «Mes parents voulaient que j'aie quelque chose à côté de la course à pied. J'y suis allé pendant une semaine et je me suis demandé ce que je faisais là. J'ai tout de suite arrêté, je n'étais pas heureux», raconte-t-il.

Une détermination et un enthousiasme pour l'entraînement qui lui ont parfois joué des tours au début de sa carrière mais qui ont été récompensés par quelques résultats exceptionnels ces derniers mois. Le plus marquant? Son record d'Europe du 10km sur route à Durban 27''32 au mois d'octobre. Et le protégé de Marco Jäger promet qu'il n'est pas encore rassasié.

(nxp)

Créé: 08.11.2018, 10h37

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.