Jeudi 4 juin 2020 | Dernière mise à jour 07:40

Athlétisme La belle athlète russe se fait proposer un job d'escort!

La sauteuse en longueur Darya Klishina a reçu une offre plutôt choquante via Instagram.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L'athlète russe Darya Klishina (29 ans), spécialiste du saut en longueur (elle a décroché une médaille d'argent aux Mondiaux 2017 de Londres), a été la cible d'un traqueur plutôt indécent: ce dernier lui a en effet proposé 200'000 dollars par mois, soit plus de 2 millions de francs suisses par an, pour devenir... une escort-girl de luxe!

Il est vrai que la longiligne athlète russe (180 cm), désormais établie à Atlanta, aux États-Unis, ne manque pas d'atouts. Mais elle a néanmoins été surprise, voire même choquée, par la démarche. Elle s'en est est ouverte au site «sports.ru» et au tabloïd anglais «The Sun».

«On m'a proposé de devenir une escort, a-t-elle expliqué. Le message émanait d'une personne inconnue résidant aux États-Unis, et il m'est parvenu directement par Instagram (ndlr: où elle compte plus de 300'000 followers). Cela remonte à quelques mois, maximum six. Et je ne m'attendais vraiment pas à recevoir ce genre de proposition.»

La double championne d'Europe en salle (2011 et 2013) poursuit: «Je ne suis pas du genre à m'énerver sur les autres. Donc, j'ai simplement répondu à cette personne que j'étais désolée, que je n'étais pas intéressée par cette offre. Mais le type est alors revenu à la charge en me disant: «Attendez, ne dites pas non tout de suite! Vous ne connaissez même pas les conditions et la somme que je vous offre!». Cette somme était grosse, très grosse, même: il s'agissait de 200'000 dollars par mois. À ce moment-là, je me suis dit: «Est-ce que j'ai l'air d'une femme qui accepterait quelque chose comme ça?». Et j'ai coupé court.»

Dans la même interview, Darya Klishina a également révélé qu'au début de sa carrière, elle avait été mal à l'aise lors d'un shooting photo: «Je suis en harmonie avec mon corps, je n'ai aucune raison d'en avoir honte, mais ce shooting était un peu trop poussé pour moi. Je ne me suis pas sentie à mon aise lorsqu'on m'a demandé d'ôter quelques vêtements, et j'ai eu alors l'impression que quelque chose ne tournait pas rond.»

Autant de raisons qui ont poussé Darya Klishina, qui doit être à l'abri du besoin, à refuser la proposition indécente qui lui a été faite.

Voir cette publication sur Instagram

???????????? ???????????, ??? ??? ????????? ?? ???????? ?????????? ? ????????. ??????? ??? ????????? ? ?????????? ????? ? ????????????? ?????????. ? ? ????? ?????? ?? ???????? ? ?? ???? ????????????????????? ???????? ???? ?? ??? ???? ?? ? Feels like that everybody get little tired from some information and social media and I really want to get back to my regular schedule and training routine. Miss those emotional time before competition season as well. ? #???????????? #???????????? #focus #motivation #dariaklishina #longjump #trackandfield #sport #athlete #nike #nikewomen #ostrava #personalbest #europeanathletics ? ???? @eurosport.ru (????7.05 PB, Ostrava 2011, ECH U23)

Une publication partagée par The official Darya Klishina (@dariaklishina) le

R. Ty

Créé: 17.05.2020, 15h12

Les chroniqueurs du Matin Dimanche

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.