Mardi 22 octobre 2019 | Dernière mise à jour 23:29

Athlétisme Blake surprend Bolt

A Kingston, Yohan Blake a fait acte de candidature au titre olympique du 100 m en terrassant en 9 ’’75 Usain Bolt.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

A un mois des Jeux olympiques de Londres, le champion du monde en titre a réalisé, par vent légal (+1,1 m/s), la meilleure performance mondiale de la saison et le meilleur chrono de sa carrière pour devenir le quatrième homme le plus rapide de l’histoire sur 100 m, derrière Bolt, l’Américain Tyson Gay et Asafa Powell. Pénalisé par un départ médiocre, «La Foudre» a pris la deuxième place en 9’’86 et Asafa Powell (9’’88) a arraché le troisième et dernier billet pour Londres dans une finale qui comptait six sprinters sous les dix secondes au départ.

Mauvais départs

Bolt n’avait pas non plus brillé dans sa demi-finale, prenant déjà un très mauvais départ et ne refaisant son retard que dans les dernières foulées pour s’imposer en 10’’01. En finale, le triple champion olympique 2008 est de nouveau resté coincé dans les starting-blocks et cette fois n’a pas réussi à revenir. C’est une chose de rattraper Frater, c’en est une autre de le faire avec Blake. «J’ai perdu ma concentration avant le départ quand Nesta (Carter) a bougé (dans les starting-blocks) et quand j’ai entendu le coup de pistolet, je n’étais pas dedans», a expliqué le triple champion du monde 2009 et triple détenteur d’un record du monde. «Après un tel départ, ce n’est pas facile de rattraper des gars comme Asafa et Blake avec leur vitesse de finition. Ma course a été bonne après les 60 mètres mais rester dans les blocks comme je l’ai fait, c’est vraiment pas bon», a reconnu Bolt.

En août 2011 à Daegu (Corée du Sud), Blake était devenu champion du monde du 100 m après que Bolt eut été éliminé en finale à cause d’un faux-départ. Les deux sprinters, qui s’entraînent en Jamaïque sous les ordres de Glen Mills, ne s’étaient plus affrontés en compétition depuis Daegu.

Yohan Blake n’a pas été le seul à briller sur 100 m au stade National. Shelly-Ann Fraser-Pryce est aussi devenue la quatrième performeuse de l’histoire en claquant un chrono de 10’’70, nouveau record de Jamaïque, pour devancer Veronica Campbell-Brown (10’’82) et Kerron Stewart (10’’94). Fraser-Pryce semble bien partie pour défendre son titre à Londres. (si/Le Matin)

Créé: 30.06.2012, 10h55

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.