Jeudi 21 novembre 2019 | Dernière mise à jour 09:41

Golf Un chef d’œuvre européen!

Tommy «La Joconde» Fleetwood et l'Europe ont remporté la Ryder Cup dans une ambiance dingue.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Pas de miracle

Les Américains espéraient très fort inverser la tendance lors de cette dernière journée. Menés 10-6 dimanche matin, ils ont convoqué les esprits de Brookline (1999) pour renverser leurs adversaires. Dans le Massachusetts, les Etats-Unis, surclassés 10-6 au matin du dernier jour, avaient effectué une remontée historique, symbolisé par le putt dingue de Justin Leonard à 18 mètres. Mais il n’y a pas eu de miracle ce dimanche au sud de Paris et ce sont les Européens qui ont triomphé.

A Molinari les honneurs

Une question se dessinait en même temps que le succès européen: quel joueur aurait le privilège d'offrir le point victorieux à l'équipe du Vieux-Continent? Beaucoup souhaitaient que cet honneur revienne à Francesco Molinari dit «La Machine», vainqueur de ses cinq (!) rencontres cette semaine et c'est exactement ce qui est arrivé lorsque le Transalpin a porté le coup de grâce au décevant Phil Mickelson.

Le chef d’œuvre Fleetwood

Tommy Fleetwood fait le buzz lors de cette 42e Ryder Cup. Le golfeur anglais est un rookie mais il joue comme un vieux briscard. Vainqueur de ses quatre doubles (!) vendredi et samedi avec Francesco Molinari, il n’a pas réussi de nouvel exploit contre Finau en simple ce dimanche, ce qui ne gâche en rien sa prestation d’ensemble, un chef d’œuvre qui aurait sa place au musée.

Voir cette publication sur Instagram

Chef d’oeuvre à Paris.

Une publication partagée par SkratchTV (@skratchtv) le

Le fan

Julien Benneteau est un tennisman français (54e mondial) qui a disputé régulièrement des Grands Chelems ces seize dernières années. Les événements prestigieux et les grosses ambiances, il connaît. Cela ne l’a pas empêché d’être «comme un enfant de trois ans» ce dimanche matin au Golf national.

Le chiffre : 1991

Ce n’est pas une règle officielle, plutôt une sacrée tendance: les capitaines sont rarement prolongés au-delà d’une édition. Il est donc fort peu probable que l’on retrouve Jim Furyk (Etats-Unis) ou Thomas Björn (Europe) lors de la Ryder Cup 2020. La dernière fois qu’un capitaine a été reconduit, c’était en 1991. L’Ecossais Bernard Gallacher était resté en poste jusqu’en 1995, c’est-à-dire jusqu’à un premier succès à la tête des Européens.

Haut les chœurs

L’ambiance était un peu folle à la mi-journée lorsque Rory McIlroy est apparu sur le green du numéro un. Les deux tribunes de spectateurs situées de part et d’autre du drapeau ont uni leurs efforts pour saluer comme il se doit le golfeur Nord-Irlandais.

Le chiffre (bis): 4

Tiger Woods est passé complètement à côté de son week-end. Très attendu, l’Américain a perdu ses quatre matches. Les trois de double et celui de simple, cet après-midi contre le solide rookie espagnol Jon Rahm.

Le héros du jour

Le Danois Thorbjorn Olesen a déjoué tous les pronostics en remportant son duel face à Jordan Spieth. Peu connu par le grand public puisqu’il est moins présent sur le circuit américain que les meilleurs mondiaux, le numéro 45 dans la hiérarchie internationale, qui disputait sa première Ryder Cup, est venu à bout de Spieth (10e mondial) au 14e trou déjà. Tout ça après une entame de tournoi compliquée par sa défaite avec McIlroy en double. Une sacrée perf.

Rendez-vous dans deux ans

Tout le monde va se dire au revoir dimanche soir et se donner rendez-vous dans deux ans pour ce qui sera la 43e édition de la Ryder Cup. Elle se déroulera aux Etats-Unis, selon le principe de l’alternance, et plus exactement au Whistling Straits Golf Course de Haven, dans le Wisconsin. La compétition sera ensuite de retour en Europe (Rome).

Créé: 30.09.2018, 17h19

Les chroniqueurs du Matin Dimanche

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.