Vendredi 23 février 2018 | Dernière mise à jour 15:00

Football américain Il inscrit un touchdown quelques heures après avoir perdu son fils

Marquise Goodwin, joueur des 49ers de San Francisco, a vécu un drame familial avant de devoir jouer contre les New York Giants dimanche.

Marquise Goodwin a rendu hommage à son fils.

Marquise Goodwin a rendu hommage à son fils. Image: Twitter/Fox

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Après avoir franchi la ligne et marqué son premier touchdown avec les 49ers, Marquise Goodwin a mis un genou à terre, puis s'est écroulé sur la pelouse dimanche soir.

Quelques heures plut tôt, l'Américain de 26 ans venait de vivre une nuit terrible pendant laquelle il a perdu son nouveau-né. «Malheureusement, nous venons de perdre notre bébé à cause de complications», a-t-il annoncé sur son compte Instagram. «La peine qu'a endurée mon épouse est incroyable»

Malgré ce drame familial, Goodwin a tenu à être sur le terrain pour la rencontre de NFL contre les New York Giants (victoire des 49ers 31-21). Et il a trouvé les ressources mentales et physiques pour pouvoir rendre un magnifique hommage à son fils (voir ci-dessous).

????????????????

Une publication partagée par Marquise Goodwin (@marquisegoodwin) le

(Le Matin)

Créé: 14.11.2017, 14h07

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Les chroniqueurs du Matin Dimanche

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.