Mercredi 18 septembre 2019 | Dernière mise à jour 10:54

Athlétisme «Léa atteindra son premier pic de forme à Athletissima»

Léa Sprunger reprend la compétition sur 400 m haies en Diamond League jeudi soir à Rome. Le point avec le coach de l’athlète vaudoise, Laurent Meuwly.

Laurent Meuwly est à Rome aux côtés de Léa Sprunger. L'athlète vaudoise s'aligne jeudi soir sur 400 m haies en Diamond League.

Laurent Meuwly est à Rome aux côtés de Léa Sprunger. L'athlète vaudoise s'aligne jeudi soir sur 400 m haies en Diamond League. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Léa Sprunger s’entraîne en alternance en Suisse et à Arnheim depuis que vous êtes coach national des Pays-Bas. Quel premier bilan tirez-vous?

Le premier bilan pour Léa aux Pays-Bas est positif. En changeant d’environnement, cela a exigé un petit temps d’adaptation, mais la dynamique du très haut niveau que l’on retrouve au centre national des Pays-Bas est un facteur stimulant autant pour elle que pour moi en tant que coach. Même si je reste basé là-bas, je vais l’accompagner sur les meetings autant que possible, surtout en début de saison, lorsqu’il est question de prendre ses marques et d’accumuler les informations. En ce qui me concerne, cela ne fait que trois semaines et demie que je suis installé aux Pays-Bas. Comme pour Léa, cette dynamique de performance, avec un centre qui regroupe les meilleurs athlètes du pays, me stimule. La culture de la gagne et de la performance est vraiment mise en avant.

Léa Sprunger va commencer sa saison en Diamond League ce soir à Rome (20h13) avec toutefois un peu de retard…

Elle était ennuyée depuis quelque temps avec une inflammation d’un nerf lombaire, ce qui a nécessité une intervention avec de la cortisone et quelques jours de repos. L’important était qu’elle puisse recommencer à s’entraîner sans douleur, mais aussi d’intervenir rapidement dans l’optique globale de la saison, avec le point culminant, les Mondiaux à Doha à la fin du mois de septembre.

Quel est son niveau de forme à l’heure actuelle?

Il a fallu réadapter le plan d’entraînement et se remettre progressivement à niveau. Son niveau de forme actuel n’est pas la même que l’an dernier à pareille époque, notamment en raison de cette blessure qui l’a forcé à faire l’impasse sur le meeting d’Oordegem en Belgique et de différer son retour à la compétition au meeting de Rome qui a lieu jeudi soir.

Quelle importance accordez-vous à cette course et quels seront les points importants?

Ce soir, les meilleures athlètes mondiales seront là, toutes ne sont pas au même stade de préparation et de forme. Il est donc difficile d’avoir de véritables points de repère. Nous allons avant tout nous concentrer sur la manière. Pour Léa, il s’agira par exemple de prendre plus de risques en première partie de course. Ce premier meeting de Diamond league permettra de prendre des informations importantes pour la suite.

Quand est-ce que Léa Sprunger atteindra son pic de forme?

Sa saison est découpée en trois parties. La première avec ces deux meetings en Diamond League qui se suivent, celui de Rome puis d’Oslo jeudi prochain. L’idée est d’atteindre un premier pic de forme au meeting d’Athletissima le 5 juillet prochain et d’y être très compétitif. Le grand objectif sera ensuite le championnat du monde à Doha.

Créé: 06.06.2019, 16h33

Les chroniqueurs du Matin Dimanche

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.