Vendredi 19 octobre 2018 | Dernière mise à jour 16:15

Athlétisme Lea Sprunger: «J’ai eu un blanc sur la ligne d’arrivée»

Sacrée championne d’Europe sur 400 m haies, Lea Sprunger a mis du temps à réaliser. Elle s'apprête à faire la fête à Berlin.

Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Lea Sprunger, vous venez d’être sacrée championne d’Europe, qu’est-ce que ça fait?

C’est fou. C’est l’objectif de la saison qui se réalise. J’ai travaillé dur pendant des années pour sortir cette course au bon moment. Je ressens énormément de bonheur.

Quand vous passez la ligne d’arrivée, quelles sont les images qui vous traversent l’esprit?

J’ai eu un blanc sur la ligne d’arrivée. Les gens m’ont demandé pourquoi je n’ai pas vraiment réagi. Je ne peux pas vraiment leur répondre, je n’ai pas tout réalisé tout de suite. Pendant une année, on se focalise sur une course. Et tout d’un coup, elle est finie, elle est gagnée. Quand je comprends que je suis championne d’Europe, c’est juste un soulagement.

Il y avait énormément de fans suisses ce soir à Berlin…

Dès la présentation, l’ambiance était folle. Il y avait des drapeaux suisses un peu partout. C’était dingue, ça m’a donné de l’énergie supplémentaire.

Est-ce que vous avez senti le retour de l’Ukrainienne Anna Ryzhykova en fin de course?

Oui, je la sens revenir. Mais j’essaie surtout de me focaliser sur mon couloir, sur ma ligne. Je me rappelle aussi que la fin de course, c’est ma force. Je n’ai jamais douté. J’étais vraiment concentrée sur la ligne d’arrivée.

Et au niveau technique, comment jugez-vous cette course?

Je ne pense pas que c’était la course parfaite mais ce n’est pas le plus important. Je ne sais même pas le temps que j’ai fait. En grand championnat, je ne regarde jamais le temps. Le but, c’était vraiment de remporter l’or.

Mais il a tout de même fallu aller très vite pour gagner?

J’en étais consciente avant le début des championnats d’Europe. Il fallait aller vite. C’est chose faite. On peut dire que c’est un des plus beaux jours de ma vie.

Et maintenant, comment allez-vous fêter?

Je pense qu’on va sortir fêter cette médaille ce soir. Il y a beaucoup de gens proches qui sont là, des amis, ma famille. Je pense que je ne vais pas beaucoup dormir cette nuit. (nxp)

Créé: 10.08.2018, 22h30

Les chroniqueurs du Matin Dimanche

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.