Vendredi 23 août 2019 | Dernière mise à jour 06:32

Londres 2012 La maman de Michael Phelps exulte, mais elle se trompe

Michael Phelps est devenu l'athlète le plus médaillé de l'histoire des JO en remportant le relais 4x200m. Une heure avant, sur le 200 m papillon, il est passé de peu à côté de la victoire. De si peu que sa mère y a cru.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Une heure avant de devenir l'athlète le plus médaillé de l'histoire des Jeux en remportant le relais 4x200m, Michael Phelps avait égalé le record de Larisa Latynina - soit les 18 récompenses olympiques glanées par la gymnaste soviétique entre 1956 et 1964 - avec une 18e médaille, l’argent sur le 200 m papillon, qui a eu un petit goût amer. Pour lui comme pour ses proches, comme en témoigne cette vidéo.

L’Américain était en effet le double tenant du titre sur ce qui est sa distance de prédilection: il avait remporté cette épreuve à chaque Mondiaux (5) et JO (2) auxquels il avait participé depuis 2001.

Mais il a été battu de 05/100 par le jeune Sud-Africain Chad Le Clos, qui l’a dépassé quasiment à l’ultime coulée.

Créé: 01.08.2012, 11h19


Sondage

Selon vous, qui mérite de remporter le prix "The Best FIFA"











Les chroniqueurs du Matin Dimanche

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.