Lundi 22 octobre 2018 | Dernière mise à jour 02:19

ESCRIME Nouveau titre européen pour les épéistes Suisses

Max Heinzer, Fabian Kauter, Benjamin Steffen et Peer Borsky ont remporté le titre européen par équipes pour la troisième année consécutive.

Les résultats

Strasbourg. Championnats du monde. Epée par équipes. Classement final: 1. Suisse (Max Heinzer, Fabian Steffen, Benjamin Steffen, Peer Borsky). 2. Espagne (Pau Rosello, Yulen Pereira, José Luis Abayo, Miguel Moratilla). 3. Ukraine. 4. Russie. 5. Estonie. 6. France. 7. Hongrie. 8. Israël.

Finale: Suisse (no 2) - Espagne (5) 45-34.

Demi-finales: Suisse- Ukraine (3) 35-34 ap. Espagne - Russie (8) 43-37.

Pour la 3e place: Russie - Ukraine 45-44.

Quarts de finale: Suisse - Israël (7) 39-32. Russie - Hongrie (1) 45-32. Espagne - France (4) 44-43. Ukraine - Estonie (6) 19-13.

8es de finale: Suisse - Danemark (15) 30-26.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Les épéistes suisses ont réussi le "hat-trick" en décrochant pour la troisième fois d'affilée le titre européen par équipes, à Strasbourg. La formation coachée par Angelo Mazzoni est montée en régime au fil de la journée pour mater l'Espagne en finale sur le score sans appel de 45-34.

Pour Max Heinzer, c'est le deuxième podium à ces joutes, après sa médaille de bronze en individuel. Le Schwytzois, de retour de blessure, a vite retrouvé le rang qui sied à son statut d'ex-numéro 1 mondial. Ses coéquipiers Fabian Kauter, Benjamin Steffen et Peer Borsky ont aussi parfaitement joué le coup.

Pour Kauter et Steffen, il s'agit même du quatrième sacre européen. Ils figuraient déjà dans l'équipe qui s'était imposée en 2004 à Copenhague, aux côtés de Marcel Fischer. Ce dernier, champion olympique cette année-là à Athènes, a trouvé des successeurs dignes de son talent. Têtes de série no 2 en Alsace, les Suisses ont rapidement mis les Espagnols sous l'éteignoir en finale. A 30-15 pour les siens, Mazzoni s'est permis de sortir Benjamin Steffen pour faire entrer Peer Borsky. La messe était dite et les Helvètes ont contrôlé les opérations. Ce fut leur plus nette victoire de la journée.

En 8es de finale, Heinzer et Cie avaient écarté le Danemark 30-26, puis Israël en quarts. La demi-finale face à l'Ukraine s'est jouée à la mort subite, Max Heinzer marquant la touche décisive dans la dernière seconde de la prolongation. Comme la Hongrie, championne du monde en titre, a été éliminée dès les quarts de finale (par la Russie), la Suisse s'apprête à reprendre la place de no 1 mondial. (SI/Le Matin)

Créé: 11.06.2014, 20h24

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.