Mardi 25 septembre 2018 | Dernière mise à jour 22:18

Ski alpinisme Patrouille des Glaciers: le départ a été retouché

L'important enneigement a poussé les organisateurs à modifier quelque peu les premiers kilomètres de course. Les athlètes pourront chausser leurs skis plus tôt.

Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

L'enneigement conséquent de l'hiver alpin aura bel et bien des conséquences sur la Patrouille des Glaciers. Le tracé de la mythique épreuve a dû être retouché.

D'après un communiqué publié lundi en début de soirée par les organisateurs, le grand parcours verra le trajet entre Zermatt et le premier poste, Schönbiel, modifié. La décision a été prise en raison des conditions d'enneigement et de la situation actuelle d'avalanche.

Les quantités abondantes de neige encore présentes au dessus de Zermatt risquent en effet de déclencher une avalanche sur le tracé prévu initialement. Le chemin de randonnée hivernale près de Zmutt est toujours bloqué. En conséquence, le tracé de l'édition de la PDG 2018 a été légèrement ajusté.

Vers un départ éclair?

En conséquence, les patrouilles pourront déjà mettre leur skis à la sortie du village et passeront ensuite le long de la piste de ski. Ce qui devrait encore accélérer le départ, traditionnellement marqué par une plus longue course à pied inaugurale.

Les patrouilles suivront les indications qui les mèneront jusqu'à Schönbiel en passant par Furi et Stafel. (nxp)

Créé: 16.04.2018, 18h42

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.