Vendredi 19 juillet 2019 | Dernière mise à jour 07:30

Dopage Plusieurs tonnes de produits dopants saisis

Des millions de produits de dopage et de faux médicaments saisis, 234 personnes arrêtées: une vaste opération de police dans 33 pays a fait mal aux trafiquants.

Quelques uns des produits saisis, ici en Italie.

Quelques uns des produits saisis, ici en Italie.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Des millions de produits de dopage et de médicaments contrefaits ont été saisis et 234 personnes ont été arrêtées dans le cadre d'une vaste opération de police internationale ayant impliqué 33 pays et l'Agence mondiale antidopage, a annoncé Europol lundi.

L'opération, à laquelle ont participé 23 pays de l'Union européenne et dix autres, dont l'Albanie, la Colombie, l'Islande, la Suisse et les États-Unis, a abouti à la saisie de 3,8 millions de médicaments illégaux, selon un communiqué de l'organisation.

L'Agence mondiale antidopage a précisé que l'opération avait permis de «démanteler 17 groupes de crime organisé impliqués dans le trafic de médicaments de contrefaçon et de produits de dopage à travers l'Europe».

Nom de code: Viribus

L'opération, coordonnée par Europol et dont le nom de code était Viribus, a été menée par les policiers italiens en collaboration avec Interpol, le Centre commun de recherche (de l'Union européenne) et l'Office européen de lutte antifraude.

Selon Europol, l'opération, codirigée par la police grecque, était la plus importante du genre jamais réalisée.

«Ces 20 dernières années, le commerce mondial de substances anabolisantes a augmenté de manière importante», a déclaré Europol, citant parmi leurs utilisateurs les athlètes, les fanatiques de gym et les bodybuilders.

Les éleveurs utilisent également des hormones illégales pour engraisser les animaux de ferme ou améliorer les performances de chevaux de course.

Neuf laboratoires clandestins fermés

La police a indiqué avoir fermé neuf laboratoires clandestins dans des pays européens et saisi près de 24 tonnes de stéroïdes bruts en poudre.

«C'est la sorte de collaboration multipartite qui produit de vrais résultats et qui peut avoir un impact significatif sur la disponibilité des drogues illégales et de contrefaçon utilisées par certains athlètes dans le monde», a déclaré Gunter Younger, responsable des enquêtes et du renseignement à l'Agence mondiale antidopage.

Créé: 08.07.2019, 21h15

Les chroniqueurs du Matin Dimanche

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.