Mardi 11 décembre 2018 | Dernière mise à jour 01:48

MARATHON Pyongyang s'ouvre au monde

Des dizaines de milliers de personnes garnissaient les rues de la capitale nord-coréenne, pour le premier marathon ouvert aux amateurs étrangers.

Le marathon de Pyongyang est organisé depuis 27 ans.

Le marathon de Pyongyang est organisé depuis 27 ans. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Des dizaines de milliers de Nord-Coréens garnissaient les rues de Pyongyang, la capitale, pour assister au premier marathon du pays ouvert aux amateurs étrangers.

Les coureurs locaux ont gardé la mainmise, avec les victoires de Pak Chol en 2h12'26 et de Kim Hye Gyong chez les dames en 2h27'04.

Organisé depuis 27 ans, le marathon de Pyongyang était réservé jusqu'à présent aux coureurs du pays et à quelques professionnels étrangers.

Mais pour la première fois, cette édition 2014, coïncidant avec l'anniversaire le 15 avril du premier «cher leader» nord-coréen Kim Il Sung, était ouverte aux coureurs populaires de l'étranger, qui se sont pressés au portillon pour obtenir un dossard. Finalement, 225 étrangers en provenance de 27 pays ont pu participer.

Des Marathons partout ailleurs

Londres: Le Kényan Wilson Kipsang a fait honneur à son statut de recordman du monde en remportant avec brio le marathon de Londres en 2h04'29, record du parcours. Dans cette course au plateau de rêve, le plus dense de l'histoire, l'idole des JO de Londres Mo Farah n'a pas pesé lourd (8e). Pour ses grands débuts sur la distance, Farah, le double champion olympique des 5000 et 10'000 m, a manqué son objectif minimal, le record de Grande-Bretagne de Steve Jones (2h07'13).

Rotterdam: Le Kényan Eliud Kipchoge, favori au départ de l'épreuve, a remporté le marathon de Rotterdam en 2h05'00, sans toutefois parvenir à améliorer le record du parcours, son objectif déclaré au départ. Ce record toujours détenu par son compatriote Duncan Kibet, 2h04'27 depuis 2009, n'a finalement guère tremblé.

Vienne: L’Ethiopien Getu Feleke a remporté le 17e marathon de Vienne en établissant un nouveau record de l’épreuve dans la capitale autrichienne en 2h05'41'', contre les 2h06'58'' du Kényan Henry Sugut en 2012.

(SI/Le Matin)

Créé: 13.04.2014, 14h06

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.