Mercredi 17 octobre 2018 | Dernière mise à jour 18:08

Course à pied Stéphane Grichting au départ de Sierre - Zinal

L’ancien international helvétique évoque le formidable défi qui l’attend. Il espère juste qu'il restera des raclettes à l’arrivée.

Actif dans un fitness valaisan où il prodigue des cours, Stéphane Grichting sera dimanche au départ de Sierre-Zinal.

Actif dans un fitness valaisan où il prodigue des cours, Stéphane Grichting sera dimanche au départ de Sierre-Zinal. Image: Isabelle Favre

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

A 39 ans, Stéphane Grichting sera au départ dimanche matin de Sierre - Zinal, la mythique course des cinq 4000, fêtant cette année sa 45e édition. C’est à cette occasion que l’ancien footballeur a été invité par les organisateurs à y participer parmi d’autres personnalités, à l’instar du conseiller d’Etat Frédéric Favre ou de l’ancien cycliste Alex Moos par exemple, également au départ. L’ancien défenseur du FC Sion, d’Auxerre et de GC ne se met aucune pression chronométrique pour boucler les 31 km d’un terrible parcours comprenant 2200 mètres de montée et 1100 mètres de descente.

«L’objectif, c’est de finir sans être entièrement dans le rouge, convient-il. Je n’ai pas un train à prendre. Pourvu qu’il reste des raclettes à l’arrivée! C’est la seule chose qui m’importe.»

En binôme avec un autre footballeur

Grichting s’élancera à 4h55, sans objectif particulier sinon celui de prendre du plaisir. «On n’est pas là pour faire un temps. Je ne suis plus dans la logique que j’ai eu pendant plus de 20 ans, où il incombait d’être le meilleur et le plus fort. Je compte bien lever la tête pour prendre le temps d’admirer les montagnes.»

A l’actif du footballeur retraité, deux participations au Collontrek, une course de 21 km entre la Haute Valpelline italienne et Arolla, suivant le sentier des contrebandiers. «Je l’ai chaque fois courue en binôme avec Sébastien Lipawsky, l’un de mes meilleurs amis, que je connaîs depuis les juniors B du FC Sion (ndlr: après Sion, Lipawsky avait évolué à Lucerne avant de terminer sa carrière à Etoile Carouge).»

Présents dans le même groupe sur la ligne de départ, les deux potes espéraient initialement terminer leur pensum en 4h30 avant de revoir quelque peu leurs «ambitions». «Je n’ai pas eu l’occasion de m’entraîner autant que je l’aurais souhaité, reprend Stéphane. Mais j’ai l’avantage de connaître mon corps. Si on arrive en 5h, ça sera déjà super. Et si je met 20 minutes de plus, cela ira aussi très bien. Plus que le temps, c’est la convivialité qui compte.» Sans parler des magnifiques paysages.

Plus de 4800 participants seront après-demain au départ de l’édition 2018. Chez les hommes, le record à battre appartient, depuis 2003, à Jonathan Wyatt, seul coureur à être descendu sous les 2h30 (2h29’12’’). Chez les féminines, Anna Pichtrova avait mis 2h54’26’’ pour rallier Zinal en 2008.

(nxp)

Créé: 10.08.2018, 13h39

Les chroniqueurs du Matin Dimanche

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.