Mardi 17 octobre 2017 | Dernière mise à jour 16:53

Athlétisme Les relayeuses suisses se rapprochent encore

En finale des Mondiaux, les relayeuses helvétiques du 4 x 100 m ont pris une belle 5e place, à seulement 33 centièmes du podium.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Les Suissesses ont confirmé en finale des Mondiaux en prenant une belle 5e place sur 4 x 100 m, à Londres. En 42''51, Ajla Del Ponte, Sarah Atcho, Mujinga Kambundji et Salomé Kora se sont approchées à 33 centièmes du podium.

Le quatuor coaché par Ralph Mouchbahani a frôlé de 0''01 son record national des séries matinales (42''50). La médaille de bronze, obtenue en 42''19 par la Jamaïque, n'était pas forcément hors de portée. En demies, les Suissesses avaient du reste couru trois millièmes plus vite que les Jamaïcaines, il est vrai privées de la double championne olympique Elaine Thompson.

La victoire est revenue en 41''82 (MPM) aux Etats-Unis d'Allyson Felix - 15e médaille mondiale en tout pour elle! - devant la Grande-Bretagne (42''12).

Avec cette 5e place, les Suissesses s'établissent vraiment dans le gratin non seulement européen, mais mondial. Que de progrès depuis 2010-2011, années où Laurent Meuwly a relancé le projet du relais, après trois décennies de sommeil! Sur les six dernières saisons, les relayeuses helvétiques, dans une composition changeante, ont successivement porté le record national de 43''90 à 42''50 aujourd'hui.

L'avenir devant elles

«C'est de la folie, quand je vois quelles nations nous avons battues», s'est exclamée Salomé Kora, en songeant par exemple aux Néerlandaises de Dafne Schippers ou aux Brésiliennes.

C'était la première fois de l'histoire aux Mondiaux et aux JO qu'un relais féminin 4 x 100 m se hissait un finale. Cette 5e place égale celle décrochée cette semaine par Lea Sprunger sur 400 m haies à Londres et représente le meilleur résultat suisse à des Mondiaux depuis dix ans et le bronze de Viktor Röthlin à Osaka sur marathon. Quant aux relayeurs masculins suisses, ils n'ont jamais fait mieux que 5es non plus dans une compétition majeure (c'était aux JO de 1928).

«Je ne sais pas où l'on va s'arrêter», avait lancé Sarah Atcho avant la finale. La remarque est pertinente, sachant que trois des membres du quatuor - Del Ponte, Kora et Atcho - ont entre 21 et 23 ans et sont en pleine progression. A elles trois, elles ont raboté leurs records personnels de plus de six dixièmes (cumul) cette saison sur 100 m. De quoi expliquer une très bonne partie de la percée de ce relais.

Un bon mix

Il faut ajouter le retour dans l'équipe de Kambundji en début d'année. La Bernoise, même si elle n'a pas vraiment réussi ses joutes londoniennes, reste une valeur sûre et la femme la plus rapide du pays. Un bon mix, qui peut valoir de l'or aux Championnats d'Europe 2018 à Berlin!

Le projet des relais, à fort potentiel d'identification, est en train du reste d'être élargi au 4 x 400 m, dont Laurent Meuwly a la responsabilité. Le coach fribourgeois, même si le 4 x 100 m lui a été retiré, continue bien sûr aussi à suivre de près l'évolution de celui-ci. Trois des quatre athlètes de l'équipe titulaire (Del Ponte, Atcho et Kora) s'entraînent à titre privé sous sa houlette.

Son analyse: «Globalement, les filles ont été plus rapides qu'en matinée (lors des demi-finales), mais les passages, moins bons». Il reste de la marge, assurément. Pendant longtemps, le relais suisse s'est d'abord nourri de la qualité de ses transmissions.

Aujourd'hui, celle-ci reste bonne, mais les athlètes ont globalement gagné en vélocité. Quand toutes les pièces seront assemblées et que tout le monde sera arrivé à maturité, l'équipe vaudra sans doute encore de grandes émotions. (si/nxp)

Créé: 12.08.2017, 23h42


Sondage

La Suisse affrontera l'Irlande du Nord en barrages. Va-t-elle se qualifier pour la Coupe du monde?



Les chroniqueurs du Matin Dimanche

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.