Dimanche 17 décembre 2017 | Dernière mise à jour 18:35

Athlétisme Sarah Atcho: «On ne sait pas où on peut s’arrêter»

Après avoir battu leur record de Suisse en demi-finale ce matin à Londres, les relayeuses suisses abordent la finale l’esprit libre.

Sarah Atcho, Mujinga Kambundji, Ajla Del Ponte et Salomé Kora (de g. à dr.) auront un joli à coup jouer, ce soir en finale.

Sarah Atcho, Mujinga Kambundji, Ajla Del Ponte et Salomé Kora (de g. à dr.) auront un joli à coup jouer, ce soir en finale. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

La mission est remplie. Avec panache même, puisque Sarah Atcho, Salomé Kora, Ajla Del Ponte et Mujinga Kambundji ont amélioré le record de Suisse ce matin à Londres.

Troisième de leur série en 42’’50, les Suissesses ont signé le quatrième temps total derrière l’Allemagne, la Grande-Bretagne et les États-Unis, mais à égalité avec la Jamaïque. Elles ont surtout battu l'ancien record de Suisse (42''53) de trois centièmes.

«Les courses et les passages peuvent être meilleurs. On va tenter le tout pour le tout en finale, on ne sait pas où on peut s’arrêter», s’enthousiasme Sarah Atcho. Ces fameux passages de témoin ont effectivement été moyens, notamment entre Sarah Atcho (2e relayeuse) et Mujinga Kambundji (3e). «C’était juste pour laisser un peu de marge pour la finale», rigole la Lausannoise.

Le programme jusqu’à la finale, qui aura lieu à 22h30 heure suisse? «On va essayer de bien récupérer et dormir un petit coup», explique Sarah Atcho. Dans une discipline qui réserve souvent des surprises, il semble y avoir de la place pour un exploit. «L’Allemagne, qui a battu la Jamaïque, semble tout de même très impressionnante», analyse Salomé Kora.

La demi-finale en vidéo (les Suissesses au couloir 9):

(Le Matin)

Créé: 12.08.2017, 13h24

Les chroniqueurs du Matin Dimanche

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.