Vendredi 20 octobre 2017 | Dernière mise à jour 21:25

Athlétisme Bolt se blesse pour sa dernière course

Usain Bolt a été foudroyé sur la piste à mi-parcours de sa dernière ligne droite du 4 x 100 m, en finale des Mondiaux à Londres.

Galerie photo

Athlétisme: les Championnats du monde 2017 à Londres

Athlétisme: les Championnats du monde 2017 à Londres En images, les Mondiaux d'athlétisme 2017 dans la capitale anglaise.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

L'icône jamaïcaine, apparemment victime d'un claquage, n'a pas pu apporter un nouveau titre à son pays et finit sa carrière de façon dramatique, au terme d'une course remportée par les Britanniques.

Il faut dire que lorsque l'homme aux 11 titres mondiaux et 8 médailles d'or olympique a pris le témoin, la Jamaïque était distancée. Bolt a semblé d'abord tout tenter pour refaire une de ces fins de course de feu qui avaient marqué ses grandes années, mais il a été stoppé net. Il s'est écroulé sur la piste, grimaçant et tordu de douleur, dans une image qui restera gravée dans les mémoires.

Une fin de carrière inimaginable, invraisemblable, presque indigne pour un champion de sa trempe, qui aura ravi des centaines de millions de fans de par le monde au cours des neuf ans - depuis 2008 - où il aura dominé le sprint mondial.

La Jamaïque n'a pas fini la course, et les Britanniques (Chijindu Ujah, Adam Gemili, Daniel Talbot et Nathaneel Mitchell-Blake) pouvaient filer vers l'or dans une ambiance phénoménale, en 37''47. Les Etats-Unis prennent l'argent, avec Justin Gatlin comme 2e relayeur, et les étonnants Japonais, le bronze.

Pour Bolt (31 ans), cette dernière aura évidemment un goût amer. Celui qui est surnommé L'Eclair, ou la Foudre, repartira de Londres, une ville qui l'adore et l'aura encore adulé tout au long de la semaine, avec le bronze seulement du 100 m. Il aura tout fait pour s'offrir une sortie digne de sa légende. Il n'en devient que plus humain après avoir échoué. Son oeuvre (18 médailles d'or planétaires aux Mondiaux et JO, trois records du monde, dont ses mythiques 9''58 sur 100 m et 19''19 sur 200 m) n'en est en rien entamée. Il a eu les acclamations qu'il mérite!

Muscles refroidis

Yohan Blake, le 3e relayeur jamaïcain, et Justin Gatlin ont immédiatement apporté une explication sur la blessure de Bolt: «Nous avons attendu trop longtemps dans la chambre d'appel trop fraîche, et nos muscles se sont refroidis!».

Cette finale, qui faisait suite à celle du 4 x 100 m féminin, est partie avec une dizaine de minutes de retard. En matinée déjà, le relais jamaïcain avait été sous pression dans les séries. Les passages de témoin n'avaient pas été bons, et Bolt, alors dernier relayeur, était resté jusqu'au bout sous la menace du Français Christophe Lemaitre.

Cette défaite jamaïcaine est la première depuis 2009 en relais, chez les hommes. Mondiaux et JO confondus, les hommes en jaune restaient sur douze sacres d'affilée.

Elle est le reflet d'une semaine ratée à Londres pour le sprint jamaïcain. Le pays des Caraïbes ne compte qu'un seul titre pour l'instant, hommes et femmes, celui d'Omar McLeod sur 110 m haies. L'Amérique et la Grande-Bretagne, mais aussi les Pays-Bas - avec le sacre de Dafne Schippers sur 200 m -, sont de retour!

Créé: 12.08.2017, 23h23


Sondage

La Suisse affrontera l'Irlande du Nord en barrages. Va-t-elle se qualifier pour la Coupe du monde?



Les chroniqueurs du Matin Dimanche

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.