Vendredi 17 janvier 2020 | Dernière mise à jour 23:09

Hippisme Un Vaudois prendra la tête de l’équipe de Suisse

En marge du CHI de Genève, la Fédération a annoncé samedi que Michel Sorg (34 ans) prendrait le relais d’Andy Kistler à la tête de la sélection helvétique de saut d’obstacles.

Michel Sorg prendra ses fonctions dès l'automne prochain. (photo: Clément Grandjean)

Michel Sorg prendra ses fonctions dès l'automne prochain. (photo: Clément Grandjean)

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Chef de l’équipe suisse de saut d’obstacles depuis six ans, Andy Kistler (65 ans) a décidé de céder son poste au terme des prochains Jeux olympiques d’été à Tokyo. Pour le remplacer, la Fédération suisse des sports équestres a choisi de miser sur Michel Sorg, 34 ans, actuel chef du sport de l'instance helvétique. «Un grand connaisseur de l’hippisme, avec un réseau national et international», selon les dirigeants de la FSSE.

Le Vaudois résidant à Genève prendra ses fonctions dès septembre 2020, après un retour du Japon que la Suisse espère triomphal, puisqu'elle s'y rendra avec les actuels No 1 et 2 mondiaux, Steve Guerdat et Martin Fuchs. Egalement sous-directeur du CHI de Genève, Michel Sorg se réjouit d'affronter ce qui sera forcément une grosse pression, tant en cas de réussite helvétique à Tokyo qu'en cas d'échec.

«Avec Steve et Martin, que je connais depuis des années, j'ai la chance d'avoir l'appui de deux leaders exceptionnels toujours prêts à se battre pour l'équipe, donc j'espère ne pas échouer!», a anticipé un Michel Sorg très ému, qui poursuivra une activité réduite au CHI.

De son côté, le Schwytzois Andy Kistler a expliqué qu'il s'agissait d'un bon moment pour un passage de témoin. «Il est temps de faire place à une nouvelle génération. L’équipe a maintenant droit à un plus jeune chef. Avec les cavaliers, j’ai vécu des moments inoubliables dans le monde entier et j’en suis très reconnaissant. Pour moi, la nomination de Michel Sorg comme nouveau chef d’équipe correspond exactement à ce que je souhaitais pour l’équipe et cela rend mon départ plus facile», a commenté celui qui avait démarré en 2014 sans expérience particulière dans ce sport. Mais ses qualités de manager ont fait merveille sous son règne.

Créé: 14.12.2019, 15h45

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.