Dimanche 5 avril 2020 | Dernière mise à jour 16:37

Basketball Il arrache la victoire à la dernière seconde

En NBA, Bojan Bogdanovic (Utah) a inscrit un panier décisif sur le buzzer face à Houston.

Discret dans ce match face à Houston, le Croate (numéro 44) a puni les Texans sur la fin.

Discret dans ce match face à Houston, le Croate (numéro 44) a puni les Texans sur la fin. Image: AP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Bojan Bogdanovic, qui affiche 21 points par match en moyenne cette saison, n'a pas brillé contre Houston avec 8 petits points. Mais l'ailier fort croate a remporté le prix du sang-froid, en faisant basculer le sort du match avec un panier à trois points au buzzer. «On avait deux joueurs sur lui. J'avais peur qu'ils fassent une faute, c'était tellement serré. Je lui tire mon chapeau pour son tir», a soufflé l'entraîneur de Houston, Mike D'Antoni.

Car le dernier quart-temps de la rencontre a été étouffant, avec l'avantage changeant de camp huit fois pour une victoire 114-113 du Jazz. Côté Houston, James Harden a encore une fois soigné ses statistiques, avec un triple double (28 pts, 10 rebonds, 10 passes), et Russell Westbrook a marqué 39 points. Mais les Rockets (5es de la conférence Ouest), enchaînent une deuxième défaite consécutive.

Boston, 7 de rang

Boston a aussi bataillé contre une coriace équipe d'Oklahoma City pour empocher, d'un petit point, sa septième victoire consécutive (112-111). «On a failli perdre», a lâché le coach de Boston, Brad Stevens, face à un adversaire qui n'avait perdu qu'un seul de ses 10 derniers matches.

L'homme des Celtics s'appelle Kemba Walker, avec 27 points marqués, dont deux tirs à trois points dans les trois dernières minutes qui leur ont permis de se constituer un avantage de sept points, leur meilleur dans la rencontre, décisif pour résister à la forme de Chris Paul (22 pts).

Le meneur du Thunder a passé, pour l'honneur, un panier à trois points au buzzer, insuffisant pour recoller au score. Jayson Tatum s'est aussi montré essentiel en inscrivant 19 de ses 26 points dans la seconde moitié du match.

Atlanta au bout

Le roi du suspense s'appelle Atlanta, qui a eu besoin de deux prolongations pour vaincre New York (140-135). Dans la seconde prolongation, les Hawks ont fait pencher la balance grâce à deux tirs à trois points, par De'Andre Hunter et Trae Young, et à l'indiscipline des Knicks qui leur ont offert six lancers francs.

Atlanta, avant-dernier de la conférence Est (15v, 39d), se rapproche un peu de son adversaire du soir (17v, 37d) mais reste loin d'Orlando (22v, 31d), dernière équipe dans la zone de play-offs.

Memphis et les Clippers se révoltent

Rageant pour Washington. Les Wizards ont mené pendant presque toute la rencontre contre Memphis, mais les Grizzlies, sur le fil pour les play-offs comme leurs adversaires du soir, sont revenus dans le dernier quart-temps pour l'emporter 106-99. La révolte de Memphis, 8e de la conférence Ouest, doit beaucoup à Ja Morant, qui a signé un triple double avec 27 points, 10 rebonds et 10 passes décisives. Jonas Valanciunas a lui réussi la bagatelle de 18 rebonds.

Goût de révolte aussi pour les Los Angeles Clippers qui, sans Kawhi Leonard laissé au repos, se sont remis de leur défaite de la veille (142-115 contre Minnesota) en démolissant Cleveland, 133-92. (AFP/nxp)

Créé: 10.02.2020, 11h33

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.