Lundi 19 novembre 2018 | Dernière mise à jour 05:49

Basketball Un joueur des Celtics arrêté pour l'agression d'une femme

Jabari Bird a frappé, puis séquestré, une jeune femme, qui a fini par s'échapper. Il a déclaré vouloir prendre ses distances avec son équipe.

On risque de ne pas revoir l'arrière des Celtics Jabari Bird avant un bon moment.

On risque de ne pas revoir l'arrière des Celtics Jabari Bird avant un bon moment. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

L'arrière américain des Boston Celtics Jabari Bird (24 ans) a été arrêté pour agression et séquestration d'une femme, a annoncé jeudi son équipe, confirmant les informations de la presse américaine. «Les Celtics déplorent les actes de violence conjugale sous toutes leurs formes et sont profondément perturbés par les accusations visant Jabari Bird», ont-ils indiqué.

«Conformément à la réglementation sur les violences conjugales, ce dossier est désormais entre les mains de la NBA, et non de l'équipe. Les Celtics vont aider la NBA et les autorités dans leur enquête, ils ne feront pas d'autres commentaires», conclut le communiqué. Bird a, de son côté, «présenté (ses) excuses à (sa) famille, aux Celtics, à (ses) coéquipiers, aux supporters et à la NBA».

«Je prends mes distances avec mon équipe pour me concentrer sur les questions légales et médicales (...) Les informations qui ont été publiées ne reflètent pas la réalité, je n'approuve pas les actes de violences conjugales et j'espère qu'à l'issue de cette période, je retrouverai la confiance des uns et des autres», a-t-il conclu.

Selon le quotidien USA Today, Bird, qui a disputé la saison 2017-18 avec l'équipe réserve des Celtics en G-League, est accusé d'avoir donné des coups de pied et étranglé à plusieurs reprises une jeune femme qui a notamment perdu connaissance, puis de l'avoir séquestré dans son appartement.

La jeune femme avait pu s'échapper une fois que Bird s'était endormi. Elle s'est ensuite rendue dans un commissariat pour porter plainte, avant d'être hospitalisée. Le joueur avait été libéré après le paiement d'une caution de 100'000 dollars (86'000 euros) et a été hospitalisé dans la foulée.

(AFP/nxp)

Créé: 14.09.2018, 07h59

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.