Mercredi 26 septembre 2018 | Dernière mise à jour 09:11

Basketball Les Los Angeles Lakers saluent l'arrivée du «roi»

La franchise dirigée par Magic Johnson a officialisé la venue de Lebron James, synonyme d'immense espoir dans la ville californienne.

LeBron James a été salué comme un «roi» à Los Angeles.

LeBron James a été salué comme un «roi» à Los Angeles. Image: Twitter/Los Angeles Lakers

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

LeBron James a signé lundi soir son nouveau contrat de quatre ans avec les Los Angeles Lakers, un «énorme pas en avant» pour la franchise californienne privée de titre NBA depuis huit ans, a savouré son président Earvin Magic Jonhson.

Le départ de LeBron James des Cleveland Cavaliers avait été acté le 1er juillet avec l'annonce selon laquelle il allait rejoindre Los Angeles pour un juteux contrat de quatre saisons et 154 millions de dollars (130,9 millions d'euros).

Lundi soir, les agents de «King» James, Klutch Sports Group, ont tweeté une photo de la vedette de la ligue avec la légende: «Officiellement engagé avec les Lakers».

Les Lakers ont de leur côté tweeté une image de la superstar de 33 ans portant l'emblématique maillot violet et or de la franchise, avec son numéro 23 et les lumières de la cité des anges en arrière-plan: «Le Roi est arrivé».

The King has arrived ????#LakeShow + @KingJames

????: https://t.co/UNEqg5pveF pic.twitter.com/jWNiqoTBeW

— Los Angeles Lakers (@Lakers) 10 juillet 2018

«Aujourd'hui c'est une grande journée pour l'organisation des Lakers et nos fans à travers le monde: nous accueillons LeBron James, triple champion NBA et quatre fois élu meilleur joueur de la NBA», a déclaré Magic Johnson.

«LeBron est spécial, c'est le meilleur joueur du monde», a-t-il poursuivi. «Les joueurs des Lakers sont enthousiastes à l'idée de jouer avec un coéquipier qui a disputé neuf finales NBA. C'est un grand pas en avant pour que les Lakers retrouvent les playoffs et les finales NBA».

Franchise très attirante

Seize fois champions, les Lakers ont raté les phases finales ces cinq dernières saisons. Ils n'ont pas dépassé le deuxième tour des play-offs depuis que Kobe Bryant a conduit le franchise californienne à deux titres consécutifs en 2009 et 2010.

LeBron James a lui conduit sa franchise de coeur Cleveland en finale à quatre reprises, mais les Cavaliers n'ont gagné qu'une fois, en 2016, perdant les trois autres finales contre les Golden State Warriors, qui les ont encore balayés le mois dernier (4-0). Sur les parquets de NBA depuis déjà 15 ans, «King James» reste le premier joueur à avoir à la fois inscrit 30.000 points, pris 8.000 rebonds et donné 8.000 passes décisives.

Il a disputé 1.143 matches de saison régulière pour Cleveland et Miami, avec des moyennes de 27,2 points, 7,4 rebonds, 7,2 passes décisives et 1,6 interceptions par match. Par ailleurs il est également deux fois champion olympique (2008, 2012).

L'arrivée du colosse de 2,03 m et 113 kilos (qui chausse du 51...) aux Lakers a immédiatement rendu la mythique franchise de Los Angeles très attirante pour de nombreux joueurs désireux d'évoluer aux côtés de LeBron James: le meneur Rajon Rondo a ainsi déjà annoncé le 3 juillet qu'il rejoignait les Lakers. (afp/nxp)

Créé: 10.07.2018, 09h30

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters