Samedi 18 novembre 2017 | Dernière mise à jour 06:30

Basketball Menacé de faillite, le BBC Lausanne obtient un sursis

La fédération a autorisé le club a poursuivre la saison et à disputer, samedi, sa demi-finale de Coupe de Suisse.

Image: Archives/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Tout n'est pas encore réglé mais, à court terme, le BBC Lausanne peut souffler un peu. Menacé de faillite, le club vaudois de LNA a obtenu un sursis de la part de Swiss Basketball, annonce 24heures.ch.

Du coup, le club va pouvoir poursuivre le championnat et disputer sa demi-finale de la Coupe de Suisse contre Monthey, programmée pour samedi.

«Nous sommes en train de gagner une bataille, mais la lutte continue», a commenté l'entraîneur Randoald Dessarzin, cité sur le site internet de «24 heures». «Swiss Basketball a montré beaucoup de compréhension et d'ouverture d'esprit. J'espère que ça donnera une nouvelle impulsion pour la suite», a-t-il ajouté, précisant que son club et la Fédération allaient régulièrement se rencontrer pour gérer la suite de la saison.

Le BBC Lausanne devait trouver 45'000 francs d'ici à vendredi afin d'éviter la faillite. Pour y parvenir, le club avait lancé une opération sauvetage en faisant appel aux dons, notamment via les réseaux sociaux. (ats/nxp)

Créé: 11.01.2017, 22h28


Sondage

Selon vous, quelle est la «meilleure» équipe nationale de tous les temps?





Les chroniqueurs du Matin Dimanche

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Les plus partagés Sports