Vendredi 23 août 2019 | Dernière mise à jour 19:03

Basketball La Suisse perd lourdement au Portugal

La Suisse s’est inclinée 84-68 au Portugal lors de son troisième match de pré-qualifications pour l’Euro 2021. Elle n’est pas éliminée pour autant.

Clint Capela et les Suisses sont désormais dans une situation difficile.

Clint Capela et les Suisses sont désormais dans une situation difficile. Image: Keystone

Portugal - Suisse 84-68 (24-17 21-23 19-14 20-14)

Pavilaho des Desportes, Sines. 500 spectateurs.

Arbitres: MM. Zurapovic (Bos), Maricic (Ser) et Vitkauskas (Lit).

Portugal: Cardoso (16), Fonseca (8), Wilson (16), Lima (2), Bastos (16); Queiroz (5), Guerreiro (5), Catarino (5), Grosso (6), Araujo (-), Da Costa Ventura (5).

Suisse: Kazadi (6 points), Kovac (11), Capela (13), Dubas (2), Nzege (9); Baldassare (10), Mladjan (5), Cotture (5), Mbala (7), Zinn (-).

Notes: 22e Sortie sur blessure de Lima.

Au tableau: 5e 4-11, 10e 24-17; 15e 33-24, 20e 45-40; 25e 56-44, 30e 64-54, 35e 72-60, 40e 84-68.

En bref

Euro 2021, pré-qualifications. Mercredi: Portugal - Suisse 84-68 (45-40).

Classement: 1. Portugal 2 victoires/1 défaite (+12). 2. Islande 1/1 (0). 3. Suisse 1/2 (-12)

La suite du programme. Samedi: Islande - Portugal (19h30), Reykjavik. Mercredi 21 août, Suisse - Islande (19h30), Montreux.

Formule: Le vainqueur de cette poule est reversé dans un groupe de cinq équipes. Les quatre premières à l’issue des huit matches sont qualifiées pour l’Euro 2021.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

C’est pourtant la Suisse qui a pris un départ canon dans cette rencontre puisque les hommes de Gianluca Barilari menaient déjà 10-0 après seulement 3’06’’ de jeu. De manière surprenante, les Helvètes se sont ensuite totalement éteints pour laisser les Lusitaniens revenir au score… et prendre le large.

Un partiel de 3-19 (!) a permis aux joueurs locaux de boucler la première période avec sept longueurs d’avance face à un adversaire peu inspiré, voire carrément peu concentré par moments. Les neuf ballons perdus sont là pour en témoigner.

Après avoir compté sept longueurs de retard, la Suisse a stagné mais est toujours resté au contact grâce en grande partie à l’adresse de Roberto Kovac. Avec 11 points à la mi-temps, l’ailier a tenu son équipe à flots (20e, 45-40).

Problème? La seconde mi-temps a vu les Suisses à nouveau céder du terrain si bien que les hommes du sélectionneur Mario Gomes ont repris un coussin de 12 points en cinq minutes. Cet écart n’a jamais faibli tant les Suisses ont pêché en attaque. La sélection nationale s’est finalement inclinée de seize unités face à une sélection portugaise, elle, très adroite. Cette défaite n’élimine pas l’équipe de Suisse. Mais cela lui complique sérieusement la tâche. Elle doit désormais espérer une victoire islandaise contre le Portugal ce samedi et ensuite s’imposer face aux Nordiques mercredi prochain, à Montreux. Dans une telle éventualité, la différence de points fera la différence. En ce sens, les seize points concédés face au Portugal n’incitent pas à l’optimisme.

Créé: 14.08.2019, 21h28


Sondage

Selon vous, qui mérite de remporter le prix "The Best FIFA"











Les chroniqueurs du Matin Dimanche

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.