Lundi 6 juillet 2020 | Dernière mise à jour 02:24

Coupe du monde 2014 Le Brésil doit se mettre «un coup de pied aux fesses»

«Les choses ne bougent pas» dans l'organisation de la Coupe du monde 2014 au Brésil, a déploré le secrétaire général de la FIFA Jérôme Valcke.

Les travaux ont pris du retard au Brésil.

Les travaux ont pris du retard au Brésil. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Jérôme Valcke a suggéré que le pays se mette «un coup de pied aux fesses» à deux ans de l'échéance.

«Je ne comprends pas pourquoi les choses ne bougent pas, a déclaré Valcke. La construction des stades ne se fait plus dans les temps et pourquoi beaucoup de choses sont en retard?»

«En 2014, nous aurons une Coupe du monde, a-t-il poursuivi devant la presse à Londres. Et nous sommes inquiets car rien n'est fait ou préparé pour recevoir autant de gens, car le monde veut aller au Brésil.»

«J'en suis désolé, mais les choses ne marchent pas au Brésil, a pesté le Français. On s'attendait à plus de soutien, il y a des discussions sans fin à propos du projet de loi concernant la Coupe du monde. Le texte aurait dû être ratifié en 2007 et nous sommes en 2012.»

Jeudi, un député a annoncé que ce projet de loi allait devoir repasser en commission parlementaire pour un nouveau vote. Des points font polémiques, dont la vente de places à tarif préférentiel et d'alcool dans les stades.

«Il faut donner un coup de collier, se mettre un coup de pied aux fesses et organiser cette Coupe du monde», a demandé Valcke, pointant notamment le manque d'hôtels. (si/nxp)

Créé: 02.03.2012, 23h26

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.