Mardi 20 août 2019 | Dernière mise à jour 13:23

Chronique Clint Capela: «En Chine, les gens me reconnaissaient et exultaient»

Cette chronique est assurée en alternance par Clint Capela, Nico Hischier, Wendy Holdener, Mujinga Kambundji et Steve Guerdat.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Comme je vous le disais lors de ma dernière chronique, l’été est une excellente période pour pouvoir se ressourcer tout en continuant de s’entraîner afin de faire évoluer son jeu. Mais c’est également l’idéal pour voir du pays. Non pas que je n’en vois pas le reste du temps, entre Houston et les nombreux déplacements en saison régulière. Pour rappel, nous disputions plus de 40 matches à l’extérieur entre Los Angeles, Miami ou New York. Mais les voyages estivaux n’ont évidemment pas la même saveur.

Ma dernière expérience en date a eu lien en Chine. Je m’y étais déjà rendu l’an dernier pour diverses apparitions promotionnelles et pour simplement faire du tourisme. Cette année encore, ce fut un moment particulier. Une vraie réussite même. Je dois bien vous avouer que je suis presque parfois choqué par leur excitation. On me reconnaît et on vient me parler à chaque coin de rue, à l’aéroport. Partout les gens exultent. C’est probablement là-bas, au contact d’une culture totalement différente de la nôtre, que je me rends le mieux compte de l’amour des fans pour nous, joueurs de NBA. Je suis toujours surpris de croiser des gens qui n’en croient pas leurs yeux de me voir. Parfois, je ne me rends pas compte de l’effet que l’on peut produire sur eux. Cela me fait franchement chaud au cœur. Et cela permet de se rendre compte que derrière nos matches, il y a des gens tout autour du monde qui nous suivent.

Ces interactions avec des gens d’un autre état d’esprit m’apportent beaucoup. J’essaie de leur rendre le plus possible tout l’amour qu’ils m’apportent. J’étais présent en Chine avec mon coéquipier James Harden et nous avons vraiment passé des moments forts. Le meilleur? Lors d’un passage à Chengdu, au cœur du pays, j’ai été invité sur un plateau de télévision afin d’y manger un plat typique très épicé. Disons que j’ai découvert quelque chose de nouveau à cet instant. Encore une chose, tant ce pays a de trésors à nous offrir. Mais bon, place maintenant aux choses plus sérieuses. Désormais, je ne pense plus à ces périples et à ces bons moments. Mon esprit est focalisé sur les matches de l’équipe de Suisse. Outre les deux rencontres que nous disputerons au pays – et j’espère vous voir nombreux à Fribourg et à Clarens –, nous nous déplacerons en Islande et au Portugal dans le cadre des qualifications pour l’Euro. Et, là, pas question d’aller faire du tourisme.

Créé: 07.07.2019, 16h31


Sondage

Selon vous, qui mérite de remporter le prix "The Best FIFA"











Les chroniqueurs du Matin Dimanche

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.