Vendredi 29 mai 2020 | Dernière mise à jour 01:57

Tour de Romandie De Gendt magistral à Yverdon

Le Belge s'est imposé en solitaire, jeudi, lors de l'étape entre Delémont et la citée thermale. Roglic reste en jaune.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Thomas de Gendt (Lotto Soudal) a remporté en costaud la 2e étape du Tour de Romandie. Parti en échappée, le coureur de 31 ans a résisté au retour du peloton. Primoz Roglic reste en jaune.

Thomas De Gendt et quatre autres coureurs sont partis en échappée dès le 4e km. Un trio s'est rapidement formé avec De Gendt, son coéquipier Victor Campenaerts et l'Américain Nathan Brown, le plus dangereux au général avec un débours de 26''.

De Gendt s'est débarrassé de Brown, son dernier compagnon d'échappée dans la côte de Cuarny à 24 km de la ligne. Il comptait alors 4' d'avance le peloton. L'attaquant du jour a produit plus de quatre heures d'efforts pour s'imposer avec 2'04 d'avance sur un groupe réglé par l'Italien Sonny Colbrelli. «Chapeau à ceux qui ont tenté l'aventure, commentait le meilleur Suisse du classement général, Mathias Frank. Normalement, c'est du suicide. Mais quand j'ai vu les noms qui figuraient dans l'échappée, j'ai compris que la journée serait dure.»

Depuis deux semaines, le coureur de l'équipe Lotto et son coéquipier Victor Campenaerts avaient ciblé cette deuxième étape. «Mon coéquipier m'avait dit qu'il voulait faire le premier col (réd: le col des Rangiers, sommet situé après 11 km) à fond en vue du contre-la-montre de Villars. Je lui ai dit ok mais je te rejoins.» Il a tenu parole et s'est immiscé à une échappée de quatre coureurs.

Le quatuor s'est rapidement créé une avance de près de 8 minutes. «Le peloton nous a peut-être donné deux ou trois minutes. Le reste, c'est nous qui sommes allés le chercher. Je réfute l'idée que la proximité d'un contre-la-montre a fait peur aux leaders.»

«Mon objectif, c'est de gagner une étape dans les courses World Tour auxquelles je participe.» Comme un collectionneur de Panini, il commence à avoir un album et un palmarès bien rempli. Il s'est imposé dans les trois grands tours. Sa plus mémorable victoire est sans doute celle cueillie dans l'étape-reine du Giro au sommet du Stelvio il y a déjà six ans. Il a aussi inscrit à son palmarès des étapes du Tour de Catalogne, de Paris - Nice et du Critérium du Dauphiné.

Equipe affaiblie

Le maillot jaune de leader reste sur les épaules du Slovène Primoz Roglic (Lotto-Jumbo), qui s'est retrouvé un peu esseulé puisque plusieurs de ses équipiers ont été lâchés. Seul Steven Kruijswijk est resté à sa hauteur. Mais l'ancien sauteur à skis ne laissait transparaître aucune inquiétude au moment de l'interview. «Nous sommes parvenus à défendre le maillot jaune, c'est l'essentiel.»

Jeudi, la 3e étape se présentera sous la forme d'un contre-la-montre en côte entre Ollon et Villars dans les Alpes vaudoises sur 9,9 km. Roglic est venu reconnaître le parcours dimanche. «Il y aura de beaux passages, c'est sûr mais c'est aussi ici que la victoire finale va se dessiner.»

Côté suisse, Mathias Frank, 31e à 23'', va tenter de remonter dans le top 10. «C'est une montée de 20-25 minutes qui me plaît. Je crois que c'est bon pour moi», affirme le Lucernois, qui semble vraiment dans une bonne période. (ats/nxp)

Créé: 26.04.2018, 17h27

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.