Samedi 20 juillet 2019 | Dernière mise à jour 13:43

Chronique Nico Hischier: «Mon été comme un poisson dans l’eau»

Découvrez la chronique tenue par le hockeyeur valaisan, joueur de centre des New Jersey Devils.

Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

J'assume la contradiction. J’ai passé mon adolescence en Valais, entouré de quelques-unes des plus belles montagnes du monde. J’ai grandi en passant quotidiennement, ou presque, devant un panneau de circulation qui mentionnait «Zermatt» ou «Saas Fee», des lieux qui sont visités chaque année par des centaines de milliers de vacanciers. Vous auriez donc pu penser que, après la saison de hockey sur glace en Amérique du Nord, je passais mes étés à la montagne. Eh bien, non: je suis fier d’être Valaisan, mais je n’ai jamais été attiré par les longues marches dans la nature, là où les sapins ne poussent plus.

Moi, mon truc, c’est l’eau. Indiquez-moi une rivière et je retire mon tee-shirt pour piquer une tête. Montrez-moi une piscine et, hop, je plonge. Depuis que je suis rentré en Suisse, soit après les championnats du monde en Slovaquie, il ne s’est pas passé un jour sans que je me transforme en poisson. Dans l’eau, je me ressource, je me relaxe avec des amis qui ne sont pas issus du milieu du hockey. Ce sont vraiment des bons moments.

J’ai trouvé un endroit supersympa à Berne, où je suis comme Monsieur Tout-le-monde. Les gens sont cool. Certains, parfois, me reconnaissent et me demandent s’ils peuvent faire un selfie, mais l’intrusion dans la sphère privée s’arrête là. C’est très appréciable. En soirée, quand la météo s’y prête, je m’adonne à mon autre passion: le barbecue. Derrière le grill, c’est moi le chef! J’adore ce rôle, cuisiner pour les autres, tester de nouvelles choses. Et puis, c’est tellement convivial. Pendant neuf mois, je vois peu ou pas du tout mes amis de longue date. Autour de la table, on rattrape le temps perdu et on savoure chacune de ces minutes passées ensemble.

Mais ne croyez pas que je ne fais que la carpe et le glouton pendant les mois chauds. Non, non… Le chapitre «travail» est également conséquent. Cinq matins par semaine, je sue en salle de force sous les ordres de mon préparateur physique personnel, Sam Boehringer, un gars aussi exigeant que compétent, qui m’aide à dépasser mes limites, à développer ma force physique et mon endurance. Fin juin, lors de la phase de canicule, on se retrouvait très tôt le matin, alors que le soleil venait à peine de montrer ses premiers rayons.

Le temps passe vite… Dans quelques jours, je serai déjà de retour sur la glace. Le CP Berne, et je le remercie, a accepté de m’intégrer à son groupe pour le début de la phase de préparation à la PostFinance Arena. Je suis en tout cas hypermotivé pour me présenter en pleine forme au camp des New Jersey Devils en septembre. L’équipe s’est bien renforcée lors de la draft et sur le marché des transactions. J’ai hâte de vivre une nouvelle saison avec des objectifs sportifs revus à la hausse. Là, je sais que l’eau se transformera en glace pour de longs mois.

Cette chronique est assurée en alternance par Clint Capela, Nico Hischier, Fanny Smith, Mujinga Kambundji et Steve Guerdat.

Créé: 14.07.2019, 19h44

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.