Dimanche 15 décembre 2019 | Dernière mise à jour 10:53

Formule 1 Sauber menacé par un jugement défavorable

La saison de Formule 1 démarre dimanche à Melbourne. Et Sauber ne sait toujours pas avec quel pilote. Car un tribunal australien a redistribué les cartes en donnant tort à l'écurie suisse.

Le pilote automobile néerlandais Giedo van der Garde a peut-être remporté mercredi une victoire à la Pyrrhus à la Cour Suprême de Melbourne.

Le pilote automobile néerlandais Giedo van der Garde a peut-être remporté mercredi une victoire à la Pyrrhus à la Cour Suprême de Melbourne. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le pilote automobile néerlandais Giedo van der Garde a remporté une victoire. Non pas sur la piste mais devant les tribunaux australiens. Ces derniers lui ont donné le droit de conduire un des bolides de Sauber. Alors que l'écurie suisse a déjà deux pilotes officiels avec le Brésilien Felipe Nasr et le Suédois Marcus Ericsson, rappelle le Tages-Anzeiger.

Ce qui plonge Sauber dans le doute, à quelques jours du début de la saison de Formule 1 à Melbourne. L'écurie suisse doit maintenant analyser les conséquences de cette décision, a indiqué sa directrice Monisha Kaltenborn dans un communiqué.

Un ancien pilote d'essai

Une décision judiciaire d'autant plus surprenante que Giedo van der Garde n'a jamais conduit la nouvelle C34 de Sauber, rappelle l'avocat Rodney Garratt. L'équipe a jusqu'à jeudi 12 mars pour inscrire ses deux pilotes pour la course, souligne le Blick. Et trouver comment adapter la voiture, ce qui réduit d'autant les chances de Sauber de briller en Australie.

Giedo van der Garde est un des anciens pilote d'essai de Sauber, qui avait une option dans son contrat de janvier 2014. Une clause lui donnait la possibilité de démarrer la saison 2015 de Formule 1 comme pilote officiel. Un tribunal suisse lui a donné raison en première instance la semaine passée.

L'incertitude des sponsors

Cette décision pose de nouveaux problèmes à Sauber puisqu'un de ses sponsors, Banco do Brasil, soutient Felipe Nasr. Quant au soutien de Marcus Ericsson, il a déjà versé la moitié de sa contribution lors de la signature du contrat. Soit 20 millions de francs chacun. Giedo van der Garde ne peut en apporter que la moitié.

Les sponsors des deux pilotes officiels ne devraient donc guère goûter la décision et pourraient se retourner contre Sauber si leur poulain devait être priver de volant pour ce premier Grand Prix. Or l'écurie suisse connaît des problèmes récurrent de financement.

Créé: 11.03.2015, 08h23

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.