Lundi 1 juin 2020 | Dernière mise à jour 00:00

Tennis Lille, terre bénie

Grâce à la victoire de Roger Federer en trois sets face à Richard Gasquet, la Suisse remporte la première Coupe Davis de son histoire. RF a dédié la victoire à Stan wawrinka.

Les larmes de Roger Federer après sa victoire contre Richard Gasquet.

Après la Coupe Davis, peut-on rêver de la Coupe du monde de football?

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Ils l'ont fait! Six ans après avoir conquis le titre olympique en double, Roger Federer et Stan Wawrinka ont écrit un nouveau chapitre de l'histoire du sport suisse en remportant la Coupe Davis.

Roger Federer a offert un troisième point décisif à son équipe en livrant une performance exceptionnelle face Richard Gasquet (6-4 6-2 6-2) dans le premier simple de la troisième journée de la finale organisée à Lille.

De plus en plus affûté au fil des minutes qu'il a passées sur le court ce week-end, le Bâlois n'a donc pas failli dimanche. Amené pour la neuvième fois à conclure une rencontre dans laquelle la Suisse menait 2-1 après le double, il a fêté un neuvième succès dans cette situation.

Hommage à Wawrinka

Roger Federer a tenu à rendre hommage à Stanislas Wawrinka, quelques minutes seulement après avoir apporté le point de la victoire de la Suisse en finale de la Coupe Davis.

«C'est fantastique, pour le public, les fans, la fédération, tout le tennis suisse. C'est formidable! Je suis encore plus content pour l'équipe, nos supporters qui nous ont toujours soutenus. Mais je suis surtout content, avant tout même, pour Stan. Cette victoire, c'est lui. Il a tellement fait pour cette équipe ces dernières années, il a tout donné. Donc je dirai que c'est surtout pour lui!»

Severin Lüthi: «Je suis tellement heureux! Même s'il est qui il est, ce n'était pas facile pour Roger, surtout après sa blessure. Je lui ai dit de ne pas se focaliser sur la victoire mais d'y aller pas à pas, de rester concentré du début à la fin. Et il l'a fait...»

Dernière lacune comblée

Cette victoire est la 50e de la carrière de Roger Federer (33 ans) en Coupe Davis, ce qui fait de lui le joueur suisse ayant remporté le plus de matches dans cette compétition devant Jakob Hlasek (49 victoires, simple et double confondus). Elle permet surtout à la Suisse de devenir le 14e pays à remporter une compétition dont la première édition s'est tenue en 1900, 22 ans après la finale perdue aux Etats-Unis par Marc Rosset et Jakob Hlasek.

Roger Federer comble ainsi l'une des très rares lacunes de son immense palmarès, quinze ans après avoir effectué ses débuts dans la compétition. Mais si c'est l'homme aux 17 titres du Grand Chelem et aux 302 semaines passées au sommet de la hiérarchie mondiale qui a eu l'honneur de conquérir le point de la victoire sur la terre battue du Stade Pierre-Mauroy, c'est bien Stan Wawrinka qui fut le grand homme de cette finale. Stan, l'homme du week-end

Sous pression alors que son compère avait débarqué à Lille le dos en compote, le Vaudois a montré la voie à suivre vendredi en s'imposant avec panache et autorité face au no 1 tricolore Jo-Wilfried Tsonga.

Il fut également le patron sur le court samedi, dans un double que le duo «Fedrinka» a survolé en retrouvant la magie qui lui avait permis de triompher lors des Jeux de Pékin. Des JO 2008 au cours desquels c'était déjà Stan Wawrinka qui avait redonné le moral à Roger Federer après l'élimination du Bâlois en quart de finale du simple. (SI/Le Matin)

Créé: 23.11.2014, 16h23

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.