Dimanche 7 juin 2020 | Dernière mise à jour 08:12

COUPE DAVIS Tsonga: «Dans la salle, on entend plus les Suisses»

Déçu mais pas abattu après sa défaite (6-1 3-6 6-3 6-2) contre Wawrinka, le no1 français a adressé un petit tacle aux supporters tricolores.

Image: Philippe Huguen/AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Jo-Wilfried Tsonga a très simplement commencé par admettre sa défaite, en ouverture de cette finale de Coupe Davis France-Suisse: «Stan était juste meilleur que moi aujourd’hui et il a pris ce premier point. Il n’y a pas grand-chose d’autre à dire. Même si je suis déçu, je dois rester positif.»

Positif, le Manceau ne l’a pas tellement été au moment où il s’est agi de commenter l’ambiance du stade Pierre-Mauroy (27'432 spectateurs). «En fait, comme on s’y attendait, c’est un peu compliqué, a déclaré le no1 français. Déjà à la présentation des équipes, les gens applaudissaient plus Stan et Roger que nous. Et dans la salle, on entend plus les Suisses. Au moment où je vais vérifier la marque d’une balle, je me fais siffler dans mon propre pays - et ça oui, c’est énervant.»

Ce petit tacle une fois posé, «Jo-Wi» a reconnu qu’il n’avait peut-être pas su faire le premier pas: «C’est aussi à nous d’aller chercher le public et là, le scénario n’a pas été idéal. J’espère que sur les prochains matches, ça va tourner.»

Après que Gaël Monfils, vainqueur de Roger Federer en trois sets, eut égalisé à 1-1 dans la rencontre, on entendait en effet moins la cohorte helvétique...

Créé: 21.11.2014, 20h05

Les chroniqueurs du Matin Dimanche

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.